Back to Index English German
Applications

N° 14–2015: Appel aux médias : l’ESA accueille l’édition 2015 de la Conférence de l’IAA sur la défense planétaire

10 April 2015

L’Agence spatiale européenne (ESA) accueillera la quatrième édition de la Conférence sur la défense planétaire (PDC 2015) de l’Académie internationale d’astronautique (IAA), consacrée à l’évaluation des risques de collisions et à la mise en place de mesures appropriées, qui se tiendra du 13 au 17 avril 2015 à l’Institut européen de recherches spatiales (ESRIN), centre de l’ESA situé aux environs de Rome. Une conférence de presse est prévue le 16 avril 2015.

La PDC 2015 (http://www.pdc2015.org) rassemblera d’éminents experts internationaux issus d’agences spatiales, du monde universitaires et de l’industrie, qui exposeront les dernières avancées de la recherche et évalueront l’état des connaissances scientifiques concernant le danger que constituent les astéroïdes susceptibles de heurter notre planète.

La PDC 2015 sera l’occasion de faire le point sur la défense planétaire, sur les efforts déployés par la communauté internationale pour continuer à repérer de nouveaux géocroiseurs, sur l’étendue des connaissances relatives aux astéroïdes et à leurs caractéristiques physiques, sur les techniques de prévention des risques, sur les futures missions de déviation, sur les systèmes d’alerte et les incidences d’une collision éventuelle ainsi que sur les mesures de protection civile et les actions de sensibilisation. Il sera également procédé à un exercice de simulation, au cours duquel les participants seront invités à décider d’une stratégie de déviation d’astéroïde et de mesures de protection civile pour faire face à une menace de collision fictive.

Les représentants des médias sont conviés à assister, le jeudi 16 avril, à la conférence de presse de la PDC 2015, qui servira à dresser un bilan au terme de la semaine de débats, avec plusieurs présentations proposées par des spécialistes du spatial.

Évaluation des menaces

Sur plus de 600 000 astéroïdes répertoriés au sein de notre Système solaire, au moins 12 000 entrent dans la catégorie des géocroiseurs (ou NEO) parce que leur orbite les amène à passer à proximité de la Terre.

Une preuve spectaculaire du danger que représentent les géocroiseurs a été donnée le 15 février 2013, date à laquelle un objet non identifié, dont le diamètre a été estimé à 17-20 mètres, a foncé sur la Terre à une vitesse de 66 000 km/h pour se désintégrer dans la haute atmosphère au-dessus de la ville de Tcheliabinsk (Russie), en libérant une énergie équivalent à 20-30 fois la puissance de la bombe atomique de Hiroshima.

L’onde de choc résultant de cette explosion a causé d’importants dégâts matériels et fait de nombreux blessés. À notre connaissance, il s’agit de l’objet naturel le plus volumineux à avoir pénétré l’atmosphère depuis l’événement de la Toungouska qui, en 1908, avait détruit une vaste zone forestière en Sibérie.

Coordination des efforts internationaux

La coordination de la coopération internationale contre les menaces NEO est assurée à l’ESA par le Bureau du programme de surveillance de l’espace (SSA).

Le Bureau du programme SSA coordonne les activités européennes de suivi des géocroiseurs, mais représente également l’ESA au sein du Réseau international d’alerte pour les astéroïdes (IAWN) et du Groupe consultatif de planification des missions spatiales (SMPAG), deux forums techniques chargés par le Comité des utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique des Nations Unies (UNCOPUOS) de définir une stratégie pour répondre à d’éventuelles menaces de collisions avec un astéroïde.

Conférence de presse du 16 avril

La conférence de presse se tiendra le 16 avril 2015 au centre de l’ESA en charge des activités d’observation de la Terre, l’ESRIN, installé à Frascati, près de Rome.

L’accueil se fera à partir de 10h00 heure locale (08h00 TU).

Programme

Salle CREOP, Bâtiment 11, ESRIN

10h00     Ouverture des portes ; inscriptions

10h30     Conférence sur la défense planétaire : coopération mondiale contre les menaces de collisions avec des astéroïdes

             M. Detlef Koschny, Responsable du segment NEO au sein du Programme de surveillance de l’espace de l’ESA

10h45     Identification d’astéroïdes et évitement de collisions : actions engagées par les agences spatiales pour parer une future catastrophe

             M. Lindley Johnson, Responsable des programmes NEO au sein de la Direction des missions scientifiques de la NASA

11h00      Scénarios de menaces NEO : l’importance des exercices de simulation de collisions

              Mme Debbie Lewis, Directrice Planification de la résilience chez Axiom (Alderney) Ltd.

 11h15       Présentation des conclusions de la PDC 2015

                M. William Ailor, Ingénieur émérite chez The Aerospace Corporation et Co-président de la PDC 2015

                M. Richard Tremayne-Smith, Conseiller chez The Secure World Foundation et Co-président de la PDC 2015

 11h45      Séance de questions-réponses

 12h00     Fin de la conférence de presse ; possibilités d’interviews individuelles ; visite par petits groupes du Centre de coordination du suivi des géocroiseurs de l’ESA

 Modalités d’inscription

 Les représentants des médias qui souhaitent assister à la conférence de presse du 16 avril 2015 sont priés de s’inscrire par courriel à l’adresse suivante : http://www.esa.int/pdc2015.

Les représentants des médias ayant déjà demandé à suivre l’ensemble de la PDC 2015 (http://bit.ly/pdc2015_media) n’ont aucune démarche à effectuer : leur nom figurera automatiquement sur la liste des participants à la conférence de presse.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace. L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). Deux autres États membres de l’UE, la Hongrie et l’Estonie, ont signé des accords d’adhésion à la Convention de l’ESA et deviendront prochainement de nouveaux États membres de l’ESA.

L’ESA a établi une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

ESA – Bureau Relations avec les médias

Courriel : media@esa.int

Tél. : +33 1 53 69 72 99

 

Responsable de la communication du Programme

de surveillance de l’espace de l’ESA

Mme Jocelyne Landeau-Constantin

Courriel : jlc@esa.int

Tél. : +49 6151 90 0

 

Académie internationale d’astronautique (IAA)

M. Fabrice Dennemont (courriel : office@iaamail.org)

M. Jean-Michel Contant (courriel : sgeneral@iaamail.org)

Tél. : +33 1 47 23 82 15