Back to Index English German
Agency

N° 9–2016: Appel aux médias : lancement du deuxième satellite de la mission « vision radar »

14 April 2016

Tout est prêt pour le lancement de Sentinelle 1B, deuxième satellite de la mission Sentinelle 1, le 22 avril à 21 h 02 TU (23 h 02 heure de Paris), au port spatial de l’Europe en Guyane. Les représentants des médias sont invités à suivre le lancement en direct sur Internet ou à participer à la l’événement organisé à l’ESRIN, le centre de l’ESA en charge des activités d’observation de la Terre, à Frascati (Italie).

Les satellites Sentinelles livrent une moisson de données et d’images qui jouent un rôle crucial dans le programme Copernicus de l’Union européenne.

Ce programme de surveillance de l’environnement à l’échelle du globe, qui fournit des services d’information essentiels pour une vaste gamme d’applications, marque un changement fondamental dans notre gestion des questions environnementales, dans l’étude des effets du changement climatique et notre capacité à y répondre, ainsi que dans nos actions pour préserver la vie humaine.

La mission Sentinelle 1 repose sur une paire de satellites équipés d’un radar sophistiqué, capable de fournir des images de la surface de la Terre de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques.

Le premier de ces deux satellites, Sentinelle 1A, a été lancé en avril 2014. Ses données sont d’ores et déjà exploitées par divers services, dans des domaines variés, parmi lesquels on peut citer la surveillance de l’étendue des glaces de l’océan Arctique, la cartographie régulière des glaces de mer, la surveillance de l’environnement marin (notamment l’observation des déversements d’hydrocarbures et la détection des navires à des fins de sécurité maritime), la surveillance des terres émergées pour prévenir les glissements de terrain, la cartographie destinée à la gestion des forêts, de l’eau et des sols, ou encore la cartographie utilisée pour faciliter l’aide humanitaire et la gestion des crises.

Une fois que son jumeau Sentinelle 1B sera en orbite, la mission scrutera chaque zone de la Terre tous les six jours (ou même plus fréquemment pour certains régions) : une couverture inédite qui sera appréciée par ses multiples utilisateurs opérationnels et scientifiques.

Pour en savoir plus et rester informé des dernières actualités, rendez-vous sur : www.esa.int/Sentinel-1.

Événement organisé à l’occasion du lancement

Les portes ouvriront à 20 h, heure locale. Des responsables de l’ESA, des représentants de la Commission européenne et des utilisateurs commenteront l’impact socio-économique de la mission Sentinelle 1 et du programme Copernicus, puis le lancement sera diffusé en direct depuis la Guyane française.  

Les représentants des médias sont invités à s’inscrire avant le mardi 19 avril en envoyant un e-mail à l’adresse : Valeria.Andreoni@esa.int.

Toute modification de dernière minute de la date de lancement sera annoncée sur notre site Internet, à la page : www.esa.int/Sentinel-1 et via le compte Twitter @ESA_EO.

Couverture du lancement

ESA TV 

ESA TV proposera aux diffuseurs une retransmission du lancement en direct par satellite.

Des vidéos sont disponibles parmi les archives ESA TV. De nouvelles images viendront compléter ces ressources : Fly your satellite, le 15 avril ; Latest from Kourou, le 21 avril.

Pour en savoir plus : http://esatv.esa.int/Television

Site web

Le lancement fera l’objet d’une retransmission vidéo en direct sur le portail de l’ESA, avec des informations actualisées régulièrement : 

www.esa.int/esalive et www.livestream.com/eurospaceagency.

Une sélection de vidéos, notamment des entretiens avec des membres de l’équipe et des animations, sont disponibles à l’adresse suivante : www.esa.int/spaceinvideos/Missions/Sentinel-1.

Médias sociaux

Twitter : @ESA_EO, @ESAoperations, @ESA et le hashtag #Sentinel1

Blogs :

Flickr : http://flickr.com/europeanspaceagency 

Photographies

Vous trouverez des photographies de la mission aux adresses suivantes :

www.esa.int/spaceinimages/Missions/Sentinel-1 
http://esa-photolibrary.com/ 

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays‑Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

For further information:

ESA – Bureau Relations avec les médias

Email: media@esa.int

Tel: +33 1 53 69 72 99