Back to Index English German
Agency

N° 10–2015: La Hongrie adhère à la Convention de l’ESA

24 February 2015

La Hongrie a signé l’accord d’adhésion à la Convention de l’ESA le 24 février 2015. Une fois cet accord ratifié, la Hongrie sera le 22e État membre de l’Agence.

La cérémonie de signature, à laquelle a participé Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, s’est déroulée au Palais des Arts, à Budapest. Pour la Hongrie, l’accord a été signé par Ákos Kara, ministre d’état chargé des technologies de l’information et de la communication ainsi que de la protection des consommateurs (ministère du Développement national), en présence de Fruzsina Tari,responsable du Bureau hongrois des activités spatiales.

D’autres délégués gouvernementaux, des ambassadeurs, des représentants de plusieurs ambassades d’États membres de l’ESA et des représentants du secteur spatial hongrois ont assisté à la cérémonie, notamment Előd Both, Président du Sous-Comité scientifique et technique du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l’ONU, ainsi que des responsables de la Plateforme technologique aérospatiale hongroise, du pôle spatial HUNSPACE et de l’Association hongroise de géoinformation HUNAGI.

La Hongrie coopère depuis longtemps avec l’ESA : elle a été le premier État d’Europe centrale à signer un accord de coopération avec l’Agence, en 1991. Elle a également été le premier État coopérant européen (ECS) à signer l’Accord ECS, le 7 avril 2003 à Budapest.

Le Hongrie possède une longue tradition dans le domaine spatial et a participé activement au programme Interkosmos ; dans ce cadre, le premier cosmonaute hongrois, Bertalan Farkas, a été envoyé dans l’espace, le 26 mai 1980. La Hongrie a participé au plan pour les États coopérants européens (PECS) dans les domaines de la science spatiale, de l'observation de la Terre, des sciences de la vie et des matériaux ainsi que des technologies spatiales.

Elle a également pris part à plusieurs activités éducatives de l’ESA, notamment des cours sur les radars, des campagnes de vols paraboliques destinées aux étudiants et le projet d’orbiteur lunaire ESMO. Le premier satellite hongrois, de type Cubesat, MaSat-1, conçu et fabriqué par des étudiants de l’Université technique de Budapest, a été lancé lors du vol inaugural de Vega en 2012.

Une fois que le gouvernement hongrois aura achevé la procédure de ratification et que l’instrument de ratification aura été déposé auprès des autorités françaises, la Hongrie sera officiellement le 22e État membre de l’ESA.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). La Hongrie et l’Estonie, membres de l’UE, viennent d’adhérer à la Convention de l’ESA et seront bientôt États membres.

Six  États membres de l’UE ont signé des accords de coopération avec l’ESA. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

For further information:

ESA – Bureau Relations avec les médias

Email: media@esa.int

Tel: +33 1 53 69 72 99