Back to Index English German Italian Spanish Dutch
Science & Exploration

N° 3–2020: Un astronaute revient sur Terre après avoir passé 6 mois en orbite et battu un record

6 February 2020

L'astronaute de l'ESA Luca Parmitano est rentré aujourd'hui en compagnie de l'astronaute de la NASA Christina Koch, et du cosmonaute de Roscosmos Alexander Skvortsov. Ce retour sur Terre marque pour Luca la fin de sa deuxième mission de 6 mois ('Beyond') dans la Station Spatiale Internationale.

Le trio a atterri dans la steppe kazakhe le 6 février à 09h12 GMT (10h12 CET). Ils sont revenus à bord du vaisseau spatial Soyouz MS-13 qui avait conduit Luca, Alexander et l'astronaute de la NASA Andrew Morgan à la Station Spatiale le 20 juillet 2019.

Luca est déjà dans un avion en direction du Centre des astronautes européen (CAE) et du centre de recherche « :envihab » du Centre allemand pour l'aéronautique et l'astronautique (DLR) situés à Cologne, en Allemagne, où il continuera d'être suivi par l'équipe de médecine spatiale de l'ESA pendant qu'il se réhabitue à la gravité terrestre.

Le retour sur Terre de Luca clôture ainsi avec succès sa mission BEYOND. Luca est devenu le troisième Européen et le premier Italien à assumer le rôle de commandant de la Station Spatiale Internationale. Au cours de sa mission, il a réalisé des sorties extravéhiculaires complexes pour réparer le spectromètre magnétique Alpha (AMS-02), un détecteur de rayons cosmiques. Avec une durée totale de 33 heures et 9 minutes, il a battu le record européen du nombre d'heures cumulées passées dans le vide spatial. Par ailleurs, dans le cadre de l'expérience Analog-1, il a piloté à distance un rover situé aux Pays-Bas. Il a également envoyé un message important aux chefs de gouvernement à propos du changement climatique lors de la conférence de l'ONU sur les changements climatiques organisée à Madrid. Enfin, il a participé au total à plus de 50 expériences européennes et à environ 200 expériences internationales.

De retour sur Terre, Luca va continuer à travailler avec les chercheurs européens sur des expériences telles que « Acoustic Diagnotics », qui étudie l'impact de l'environnement de la Station Spatiale sur l'audition de l'astronaute, l'expérience TIME, qui cherche à savoir si les astronautes ont une notion différente du temps dans l'espace, ainsi que deux expériences portant les noms de Grip et GRASP, visant à notamment étudier la physiologie derrière la coordination main-œil et le rôle de la gravité dans la régulation de la force de préhension. 

Les résultats des recherches menées par Luca dans le cadre de la mission Beyond doivent aider à préparer les futures missions d'exploration humaine et robotique, et améliorer les développements technologiques sur Terre.

Opportunités médias

 

Les médias sont invités à assister à la première apparition publique de Luca depuis son retour de la mission Beyond, qui aura lieu au CAE le samedi 8 février. Pour cet évènement d'environ une heure, il sera accompagné du Directeur général de l'ESA Jan Wörner, du Directeur du Programme de vols habités et d'exploration robotique de l'ESA David Parker, du Directeur du CAE Frank De Winne et de sa collègue astronaute de l'ESA Samantha Cristoforetti. 

Rendez-vous également sur Flickr (https://flic.kr/s/aHsmFuMtuW) pour découvrir et télécharger des images des moments forts de sa mission, des photos prises par Luca depuis l'espace.

Des vidéos sur son séjour dans l'espace sont également sur YouTube, tandis que des articles d'informations et d'actualités sur sa mission sont disponibles sur son blog Beyond, mais aussi à travers le podcast de la mission Beyond

La conférence de presse du 8 février aura lieu au CAE, de 11h30 GMT (12h30 CET)à 12h30 GMT (13h30 CET). Elle sera diffusée en direct sur la Web TV de l'ESA : https://www.esa.int/esawebtv

L'évènement sera présenté en anglais et en italien. Voici le programme :

  • À partir de 10h00 GMT (11h00 CET) arrivée au CAE et accréditation
  • 11h30 GMT (12h30 CET) Début de la conférence de presse
  • 12h30 GMT (13h30 CET) Fin de la conférence de presse

Possibilité de s'entretenir avec Jan Wörner, David Parker, Frank De Winne et Samantha Cristoforetti juste après l'évènement, mais le nombre d'entretiens étant limité, ils doivent être demandés à l'avance. Veuillez noter que, pour des raisons opérationnelles, il ne sera pas possible de s'entretenir individuellement avec l'astronaute de l'ESA Luca Parmitano.

Les médias doivent confirmer leur participation à l'évènement au préalable via ce formulaire https://www.esa.int/Contact/mediaregistration. La date limite pour les inscriptions est le 6 février 2020 à 16h00 GMT (17h00 CET).

À propos de l'ESA

 

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et 20 sont des États membres de l'UE. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol qui permettent à l’Europe de jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale. Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int.

For further information:

ESA Bureau Relations avec les medias

Email: media@esa.int

Tel: +4922036001121