ESAEducationAccueilMétéo et climatChangement globalLes catatastrophes naturelles
   
À propos d'Eduspace
Qu’est-ce qu’Eduspace?Les outils d’Eduspace
Sélectionnez votre langue
Principes de télédétection
Qu’est-ce que la télédétection ?La télédétection en détailléHistoire de l’observation de la TerreCartographie et données satelliteOrbites des satellitesSatellites d’observation de la Terre
Ressources
Multimedia
Earth images galleryImage GalleryVideo Gallery
Services
Contact usRecherche dans Eduspace
 
 
 
 
 
printer friendly page
Les satellites Earth Explorer de l’ESA
 
De quoi s'agit-il ?
 
L’un des objectifs de l’ESA est d’améliorer nos connaissances sur le changement climatique et de mettre en place des programmes de surveillance précise de la Terre. C’est à cet effet qu’a été établi le programme Earth Explorer, qui prévoit de lancer six satellites entre 2009 et 2013. Ces satellites contribueront à la recherche sur le réchauffement de la planète par la mesure de plusieurs paramètres climatiques tels que le cycle de l’eau, la glace présente sur la Terre et l’atmosphère.

Les deux premiers satellites Earth Explorer ont été lancés en 2009 : GOCE pour l’étude du champ gravitationnel et SMOS pour celle du cycle de l’eau. CryoSat-2, la mission d’étude sur la glace, a été lancée en avril 2010. Les autres satellites le seront dans les années qui viennent.  
 
The geoid
La géoïde telle que la verra la mission GOCE sur le champ gravitationnel de l’ESA
GOCE
 
Lancé le 17 mars 2009, le satellite GOCE (Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer ou Explorateur du champ gravitationnel et de la circulation océanique en régime stable) est le premier satellite Earth Explorer présent dans l’espace. Il gravite actuellement à une distance de 250 km au-dessus de nos têtes, soit suffisamment près de la Terre pour ressentir son attraction. Il a été conçu pour mesurer le champ gravitationnel de la Terre avec une précision sans précédent.

En raison de la rotation de la Terre, ainsi que de l’emplacement des montagnes et des fonds marins, l’attraction exercée par la Terre sur les objets et les êtres humains n’est pas exactement la même partout sur la planète. Une meilleure connaissance de la répartition de la gravité terrestre bénéficiera à de nombreuses applications et permettra, par exemple, d’améliorer la mesure des variations du niveau des océans. Et comme il s’agit d’une mesure planétaire, elle apporte un système commun de références aux projets internationaux.
 
 
SMOS in orbit
SMOS en orbite
SMOS
 
Le satellite SMOS (pour Soil Moisture and Ocean Salinity ou Humidité du sol et salinité des océans) a été lancé le 2 novembre 2009. Il a été construit pour fournir des informations à la recherche hydrologique et océanique. La recherche sur l’humidité du sol est importante pour les pays qui souffrent de sécheresses, mais également pour l’amélioration des prévisions météorologiques à l’échelle des saisons et des événements météorologiques extrêmes.

Ce satellite présente deux caractéristiques avancées. Tout d’abord, il fournit des mesures planétaires de l’humidité du sol et de la salinité des océans, pour lesquelles nous n’avions que très peu de mesures jusqu'à présent. Ensuite, la technologie intégrée dans le capteur est, pour la première fois, utilisée pour des mesures terrestres. Le capteur embarqué par SMOS mesure le rayonnement micro-ondes émis par la Terre à une fréquence de 1,4 GHz (bande L). Cette méthode a déjà été utilisée pour rechercher de l’eau sur Mars, mais c’est la première fois qu’elle l’est pour des mesures de la Terre à partir d’un satellite.
 
 
Sea ice
Glace de mer
CryoSat-2
 
CryoSat-2 est le successeur de CryoSat, perdu après son lancement en 2005. Ce satellite, en orbite depuis le 8 avril 2010, fournit des informations sur l’état de la glace dans les mers polaires, au Groenland et en Antarctique. Avec l’accroissement du réchauffement climatique, les évolutions de l’épaisseur de glace constituent une préoccupation majeure, car la fonte des glaciers et de la glace polaire peuvent entraîner une élévation significative du niveau des océans et menacer les zones côtières du monde entier. Parce qu’elle reflète la lumière solaire, la glace joue également un rôle dans le processus complexe du changement climatique. Une surveillance étroite et précise des caractéristiques de la glace par CryoSat-2 est ainsi devenue aujourd’hui extrêmement importante.
 
 

 


Satellites d’observation de la Terre
IntroductionLandsatERSRESURSEnvisatSPOT
Satellites météo
MeteosatMeteosat Deuxième GénérationMetOpNOAA
Satellites Earth Explorer
GOCESMOSCryoSat-2
Satellites commerciaux à haute résolution optique
IKONOSQuickBirdWorldView
Plus d'informations
Earth ExplorersEarth Explorers on YouTube
 
 
 
   Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.