ESAEducationAccueilMétéo et climatChangement globalLes catatastrophes naturelles
   
À propos d'Eduspace
Qu’est-ce qu’Eduspace?Les outils d’Eduspace
Sélectionnez votre langue
Principes de télédétection
Qu’est-ce que la télédétection ?La télédétection en détailléHistoire de l’observation de la TerreCartographie et données satelliteOrbites des satellitesSatellites d’observation de la Terre
Ressources
Multimedia
Earth images galleryImage GalleryVideo Gallery
Services
Contact usRecherche dans Eduspace
 
 
 
 
 
printer friendly page
Envisat’s first ASAR image
L’image ASAR couvre la Péninsule Antarctique
Envisat
 
Envisat a été lancé le 1er mars 2002. Satellite évolué d’observation de la Terre placé en orbite polaire, Envisat a fourni pendant dix ans des mesures précises de l’atmosphère, de l’océan, de la Terre et de la glace.

Les données produites par Envisat ont été exploitées dans le cadre de la recherche scientifique sur la Terre et de la surveillance des changements environnementaux et climatiques. En outre, ces données ont facilité le développement d’applications opérationnelles et commerciales. La mission d'Envisat a pris fin le 8 avril 2012.

Le radiomètre AATSR (Advanced Along Track Scanning Radiometer) a établi la continuité des jeux de données ATSR-1 et ATSR-2 (de la série ERS) pour des mesures précises de la température de la surface des mers (0,3K ou mieux), en vue de contribuer à la recherche sur les climats et d’aider les utilisateurs opérationnels et scientifiques. Un radar ASAR (Advanced Synthetic Aperture Radar), fonctionnant dans la bande C, a assuré la continuité des données après ERS-2. Il se distinguait par des capacités avancées en matière de couverture, de plage d’angles d’incidence, de polarisation et de modes de fonctionnement. Ces améliorations ont permis de piloter le niveau des rayons radar et de sélectionner différentes fauchées, d’une largeur de 100 ou 400 kilomètres.

Le spectromètre d’imagerie MERIS a mesuré les rayons solaires réfléchis par la Terre à une résolution spatiale au sol de 300 mètres, avec 15 bandes spectrales programmables en largeur et en position dans le visible et le proche infrarouge.  
 
West Coast of Africa
MERIS a capturé un immense banc de phytoplancton le long des côtes mauritaniennes
MERIS a permis une couverture intégrale de la Terre tous les 3 jours. La mission principale de MERIS consistait à mesurer la couleur de l’eau dans les océans et les régions côtières. Les informations ainsi récoltées sur la couleur de la mer nous ont permis de déduire une mesure de la concentration en pigments de la chlorophylle et en sédiments en suspension, ainsi que les charges d’aérosol au-dessus des zones marines, qui sont autant d’éléments essentiels pour l’étude du cycle du carbone des océans et du régime thermique supérieur des océans. Ces données ont également été utilisées pour la gestion des pêcheries et des zones côtières.

Pour bien comprendre les processus qui régissent le comportement physique et photochimique de l’atmosphère, il convient de récolter des mesures mondiales détaillées sur la quantité et la distribution horizontale et verticale de l’ozone, ainsi que sur de nombreux autres gaz de trace atmosphériques. Les capteurs suivants, embarqués à bord d’Envisat, nous ont fourni les données requises :

  • L’instrument de suivi planétaire par occultation stellaire (GOMOS)
  • Le sondeur atmosphérique passif à interférométrie de Michelson (MIPAS)
  • Le spectromètre d’absorption imageur à balayage pour la cartographie de l’atmosphère (SCIAMACHY)

 
 
 


Satellites d’observation de la Terre
IntroductionLandsatERSRESURSSPOT
Satellites météo
MeteosatMeteosat Deuxième GénérationMetOpNOAA
Satellites Earth Explorer
IntroductionGOCESMOSCryoSat-2
Satellites commerciaux à haute résolution optique
IKONOSQuickBirdWorldView
Plus d'informations
Envisat (en anglais)Envisat - spécifications techniques
 
 
 
   Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.