ESAEducationAccueilMétéo et climatChangement globalLes catatastrophes naturelles
   
Changements côtiers
Delta du DanubeMarées noires
Déforestation
Parc National de BardiaBassin du CongoKameng-SonitpurLe KilimandjaroRondoniaShillong et Guwahati
La Glace
Analyse des glaciers avec l'imagerie radarAntarctica 2003Changement climatique et glaciersRetrait des glaciers dans les AlpesL'écoulement des masses glaciairesSurveillance des glaciers de l'HimalayaLa télédétection de la glace et de la neige
Urbanisation
Córdoba
Le CaireKatmandouL'HimalayaVallée de KatmandouLagos
Végétation
Aire de Conservation de l’AnnapurnaPerdus dans les AndesZone de Conservation du NgorongoroDelta intérieur du NigerAmérique du Sud
 
 
 
 
 
printer friendly page
City border in 1972 on an image of 2009
Limites de la ville en 1972 sur une image de 2009
Expansion urbaine à Córdoba
 
Jamais l'histoire n'a connu une telle période d'expansion urbaine. Chaque jour, la population urbaine augmente de 200 000 habitants dans le monde. Tous les mois, c'est comme si une nouvelle ville de la taille de Santiago du Chili sortait de terre. Aujourd'hui, pour la toute première fois, plus de la moitié de la population mondiale vit dans des centres urbains.
 
Selon les Nations unies, d'ici 2070, 70 % de la population mondiale sera urbanisée . Le total actuel de 21 mégalopoles (villes comptant plus de 10 millions d'habitants) aura doublé d'ici là.

Dans cette étude de cas, nous allons nous intéresser aux techniques d'observation de la Terre qui permettent de suivre l'expansion d'une ville. Ces techniques peuvent aider les urbanistes à préparer et à gérer l'arrivée de nouveaux habitants.

Par le passé, les changements inhérents à la couverture du sol, tels que les phénomènes d'expansion urbaine, étaient évalués au moyen de données démographiques et de photographies aériennes. De nos jours, les images acquises par les satellites à intervalles réguliers sont également utilisées pour détecter les changements relatifs à l'utilisation et à la couverture du sol. De fait, ces données sont désormais couramment disponibles à une fréquence pouvant aller jusqu'à une acquisition tous les deux jours et à des résolutions spatiales pouvant aller de quelques décimètres à plusieurs kilomètres. Pour surveiller les changements urbains via satellite, la technique la plus couramment utilisée consiste à comparer des cartes de la couverture du sol reposant sur des images prises à plusieurs années d'écart.

Nous allons utiliser des données Landsat, car ce programme d'observation par satellite nous fournit depuis quatre décennies des informations sur la surface de la Terre. De plus, les données Landsat sont disponibles dans différentes bandes spectrales. Comme l'explique la section Qu’est-ce que la télédétection ? du chapitre Principes de télédétection de ce site Web, les différentes couleurs représentent des signaux provenant de classes spécifiques : zones urbanisées, végétation, eau et sol. Elles permettent de distinguer les types de couverture du sol. À l'aide de ces informations, nous allons élaborer une carte de la couverture du sol.  
 
Il existe deux méthodes générales permettant de créer une carte de la couverture du sol à partir d'une image satellite : par classification dirigée ou par classification non dirigée. Nous allons utiliser la méthode dirigée. Cette dernière repose sur des informations issues d'une source externe, extraites de l'image par un interprète expérimenté, ou issues de repères au sol.

Enfin, nous suggérons l'utilisation de l'outil SIG du logiciel de traitement d'images LEOWorks afin de tracer les limites de la ville sur différentes années et de calculer la surface urbanisée sur chaque image. Cette approche quantitative est similaire à la méthode de travail des bureaux de planification urbaine.
 
 

 


Expansion urbaine à Córdoba
Contexte
Exercices
Exercice 1 : Étude des images de 1972 à 2009Exercice 2 : Classification de la couverture du solExercice 3 : Détection des changements
 
 
 
   Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.