ESA title
Agency

Le lanceur Ariane 5 et de vraies missions de l'ESA bientôt disponibles dans le jeu Kerbal

18/05/2020 2392 views 17 likes
ESA / Space in Member States / France

Le 1er juillet, les adeptes du simulateur de vol Kerbal Space Program bénéficieront de la mise à jour gratuite « Shared Horizons ». Cette nouvelle version leur permettra de construire un lanceur Ariane 5 et de réaliser de vraies missions de l'ESA.

Private Division, l'éditeur du jeu, et Squad, le développeur, ont en effet établi un partenariat avec l'ESA afin que les joueurs puissent découvrir et expérimenter deux des principales activités de l'ESA : construire et lancer des fusées, et explorer le ciel qui nous entoure. 

Avec la version Shared Horizons, les joueurs pourront utiliser tous les étages, propulseurs et systèmes du célèbre lanceur européen Ariane 5, et ainsi choisir entre construire une réplique parfaite, recombiner les étages comme bon leur semble ou construire une fusée hybride imaginaire en combinant des pièces venant de différents types de fusées. 

Une fois leur fusée lancée, les joueurs pourront ensuite suivre deux types de scénarios basés sur deux des plus grandes missions scientifiques européennes : BepiColombo, un satellite destiné à l'exploration de Mercure, et Rosetta, le chasseur de comètes. 

Lancement du partenariat entre Kerbal et l'ESA
Lancement du partenariat entre Kerbal et l'ESA

Kerbal Space Program est un jeu de simulation basé sur la physique sorti en 2015,  qui connaît depuis un vif succès. Grâce à cette mise à jour, les passionnés du spatial vont pouvoir prendre en main et reproduire ces deux grandes missions, depuis leur lancement à l’atterrissage, dans l’univers d’une race extra-terrestre appelée les Kerbals. Tout le jeu est conçu en se basant sur des aspects réalistes de la science orbitale et de l'aérodynamique. 

« Le jeu Kerbal Space Program a déjà inspiré toute une génération de futurs ingénieurs et scientifiques, mais avec cette nouvelle touche de réalisme, les joueurs vont réellement passer à un niveau supérieur », explique Daniel Neuenschwander, Directeur du Transport spatial de l'ESA. « Et la partie créative est géniale car elle permet des constructions totalement libres. J'ai vraiment hâte de voir la façon dont les joueurs vont innover dans la conception de leurs nouveaux engins spatiaux. » 

À partir d'un panel de pièces actualisé (sandbox), les joueurs peuvent assembler une fusée avec tous les éléments nécessaires pour mener à bien leur mission, habiller leurs astronautes Kerbals dans une combinaison spatiale aux couleurs de l'ESA, et réaliser diverses expériences scientifiques qui sont partie intégrante des missions de l'ESA dans la vraie vie.

Le premier scénario est celui de la mission BepiColombo. Cette mission actuellement menée conjointement par l'ESA et la JAXA (Agence spatiale japonaise) a lancé en 2018 à bord d’une fusée Ariane 5 un satellite qui fait actuellement route vers Mercure. Le scénario du jeu recrée la première mission européenne qui s’intéresse à la plus inexplorée des planètes du Système solaire ; son objectif  est de cartographier la surface et la magnétosphère de Mercure afin d'essayer de comprendre le fascinant mystère entourant ce corps céleste brûlé. Les joueurs doivent essayer d'atteindre l'orbite et d’atterrir sur Moho, l'équivalent de la planète Mercure dans « l'univers Kerbal », tout en réalisant plusieurs expériences scientifiques de la vraie mission de l'ESA/JAXA. 

Rosetta, le deuxième nouveau scénario de ce jeu très populaire, rend hommage à la célèbre mission de l'ESA destinée à étudier la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Lancée en 2004 sur une fusée Ariane 5 également, Rosetta a voyagé à travers tout le Système solaire pendant 10 ans avant d'atteindre sa destination finale, qui appartient à la famille des comètes Jupiter. Elle a envoyé un petit atterrisseur, Philae, se poser sur sa surface, et étudié pendant plus de deux ans la célèbre comète à deux lobes. La sonde a recueilli de très nombreuses données en suivant la comète sur son orbite autour du Soleil, et ces données aident les scientifiques à en savoir plus sur le rôle joué dans l'évolution du Système solaire par ces étonnants objets que sont les comètes.

« À l'ESA, beaucoup de nos ingénieurs et scientifiques connaissent bien le jeu Kerbal Space Program, » explique Günther Hasinger, Directeur du Programme Science de l'ESA. « Rosetta et BepiColombo sont des missions très complexes présentant des difficultés spécifiques, mais qui se sont révélées très gratifiantes pour la communauté scientifique internationale et l'ESA. Je suis donc très heureux que tout le monde puisse découvrir et explorer ces missions scientifiques révolutionnaires sur Kerbin, mais aussi sur Terre. » 

Mise en service en 1996 sur le Port spatial européen à Kourou, Ariane 5 est le lanceur lourd de l'Europe. Elle a déjà lancé de nombreuses missions scientifiques révolutionnaires. 

Kerbal Space Program offre trois modes de jeu. Dans le mode Sandbox, les joueurs peuvent construire un engin spatial avec toutes les pièces et les technologies disponibles dans le jeu. Dans le mode Science, les joueurs réalisent des expériences spatiales qui déverrouillent ensuite de nouvelles technologies et font progresser la connaissance de ‘Kerbalkind’. Le mode Carrière englobe tous les aspects d'un programme scientifique, à savoir la construction, la stratégie, le financement, les mises à niveau et bien d'autres choses encore.

« Nous sommes extrêmement ravis de ce partenariat avec l'ESA, qui va nous permettre pour la première fois d'intégrer les véritables missions et engins de l’ESA dans Kerbal Space Program », a déclaré Michael Cook, Producteur exécutif de Private Division. « C'est un honneur de travailler main dans la main avec une organisation spatiale de niveau mondial, et nous avons hâte que nos fans puissent découvrir et explorer ces incroyables missions dans la mise à jour Shared Horizons. »

La mise à jour Shared Horizons du jeu Kerbal Space Program sera disponible le 1er juillet sur PC, et un peu plus tard dans l'année sur les consoles. La mise à jour gratuite Shared Horizons nécessite de disposer du jeu de base Kerbal Space Program. Rendez-vous sur kerbalspaceprogram.com pour obtenir les toutes dernières informations.