Agency

Note aux rédactions :

293 views 3 likes
ESA / Space in Member States / France

Pour retourner à l'article principal, cliquez ici

Il sera publié le 22 mars une série d’articles scientifiques exposant ces nouveaux résultats.

Des informations générales sur les sujets abordés dans le présent communiqué sont accessibles au moyen des liens figurant en marge de droite.

Les nouvelles données de Planck reposent sur quinze mois et demi de relevés de l’intégralité du ciel. Lancé en 2009, Planck est destiné à cartographier le ciel dans neuf fréquences différentes au moyen de deux instruments à la pointe de la technique : l’instrument basse fréquence (LFI), qui couvre les bandes de fréquences allant de 30 à 70 GHz, et l’instrument haute fréquence (HFI), qui capte les bandes de fréquences allant de 100 à 857 GHz. Le HFI a terminé son relevé en janvier 2012 tandis que le LFI continue de fonctionner.

La première image de l’ensemble du ciel obtenue grâce à Planck a été publiée en 2010 et les premiers résultats scientifiques ont été diffusés en 2011. Depuis lors, les chercheurs ont travaillé à supprimer les émissions lumineuses d’avant-plan qui se situent entre nous et la lumière originelle émise par l’Univers afin de parvenir à la carte du rayonnement de fond cosmologique qui fait l’objet du présent communiqué. Le nouvel ensemble de données cosmologiques sera publié début 2014.

La collaboration scientifique au projet Planck rassemble tous les chercheurs qui ont contribué au développement de la mission et qui participent à l’exploitation scientifique de ses données pendant leur période d'utilisation exclusive. Ces chercheurs sont membres d’un ou de plusieurs des quatre consortiums suivants : le consortium LFI, le consortium HFI, le consortium DK-Planck et le bureau scientifique Planck de l’ESA. Les deux centres de traitement des données de Planck sous direction européenne sont basés à Paris (France) et à Trieste (Italie).

Le consortium LFI, dirigé par N. Mandolesi de l’Agence spatiale italienne (ASI) (responsable scientifique adjoint : M. Bersanelli de l’Université de Milan), est chargé du développement et de l’exploitation de l’instrument LFI. Le consortium HFI, dirigé par J.L. Puget de l’Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay (responsable scientifique adjoint : F. Bouchet de l’Institut d'Astrophysique de Paris), est chargé du développement et de l’exploitation de l’instrument HFI.

L’Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay est une Unité Mixte de Recherche (UMR 8617) associant le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et l’Université Paris-Sud 11. L’Institut d’Astrophysique de Paris est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7095) associant le CNRS et l’Université Pierre et Marie Curie de Paris.

Le développement de la mission Planck bénéficie d’importantes contributions financières et technologiques de la part des États membres de l’ESA. Plus de 40% du coût du développement de la mission ont été pris en charge par les agences qui ont fourni le HFI et le LFI. La France et l’Italie ont fourni plus de la moitié des financements nationaux par l’intermédiaire des deux principaux bailleurs de fonds qu’ont été le CNES et l’ASI ainsi que de leurs organismes de recherche nationaux.

La contribution des États membres de l’ESA est  plus importante encore pour l’exploitation scientifique de la mission et pour le traitement de ses données.

Les États membres de l’ESA ont également fourni des technologies clefs comme celle du refroidisseur novateur qui a permis de maintenir les instruments de la mission à une température de seulement un dixième de degré au-dessus du zéro absolu(–273,15°C).La NASA a elle aussi contribué au projet en mettant à disposition des technologies et des éléments importants de la charge utile.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Markus Bauer
Responsable de la communication de l’ESA pour la Science et l’Exploration robotique
Tél. fixe : +31 71 565 6799
Tél. portable : +31 61 594 3 954
Courriel : markus.bauer@esa.int

Contacts scientifiques :

George Efstathiou
Université de Cambridge, UK
Tél. : +44 1223 337530
Courriel : gpe@ast.cam.ac.uk 

François Bouchet
Institut d’Astrophysique de Paris, France
Tél. : +33 1 44 32 80 95
Courriel : bouchet@iap.fr 

Paolo Natoli 
Université de Ferrara, Italie
Tél. : +39 0532 97 42 44
Courriel : Paolo.Natoli@unife.it 

Jan Tauber

Responsable scientifique du projet Planck
Tél. : +31 71 565 5342

Courriel : Jan.Tauber@esa.int

further information:
Bureau des Relations avec les Médias
Email: media@esa.int
Tel: +33.(0)1.5369.7299
Fax: +33.(0)1.5369.7690

Related Links

Related Links

Related Links