ESA title
Agency

Quand la technologie spatiale permet de trouver de la place, de réduire la pollution et de réaliser des économies

14/08/2009 322 views 0 likes
ESA / Space in Member States / France

De nos jours, le transport de marchandises par camions et conteneurs est une activité hautement automatisée et optimisée. Cependant, même avec la meilleure planification possible, il n’est pas rare de laisser de précieux espaces inutilisés. Deux inventeurs allemands ont trouvé le moyen d’utiliser les satellites pour exploiter au mieux la capacité des camions.

Lors du concours European Satellite Navigation Competition 2008, soutenu par le Programme de transfert de technologie de l’ESA, le partenariat T-Systems/DHL a proposé un prix visant à récompenser la meilleure idée qui permettrait de mieux exploiter la capacité de transport. Les deux sociétés cherchaient un moyen de scruter l’espace de transport des véhicules et d’identifier et localiser automatiquement l’espace inutilisé, permettant de le combler par des demandes d’expédition de dernière minute.

LoVoTrack sur le point d’être testé par DHL
LoVoTrack sur le point d’être testé par DHL

Les Dr. Mario Neugebauer et Jürgen Anke de la société allemande « ubigrate GmbH » ont proposé une solution intelligente permettant de localiser en temps réel les volumes de charge disponibles… et ont gagné le prix.

« Bien souvent, les sociétés de transport ne connaissent pas le volume de charge exact et l’espace disponible dans leurs camions. Elles utilisent des plans de chargement pour optimiser l’utilisation de l’espace disponible dans les camions, mais en réalité, il est difficile d’appliquer fidèlement les plans de chargement, et souvent l’utilisation de l’espace n’est pas optimale. D’où l’importance de pouvoir détecter en temps réel le volume de charge disponible, ce que permet précisément notre solution », explique le Dr Anke.

Un meilleur service grâce aux satellites

Déceler les espaces vides dans les conteneurs
Déceler les espaces vides dans les conteneurs

Le système « Load-Volume Tracking » (LoVoTrack) utilise des capteurs à ultrasons, les communications mobiles et la navigation par satellite pour obtenir des informations sur l’état de charge des camions et des conteneurs.

« Nous avons placé des capteurs sur le toit de chaque remorque pour contrôler en continu le volume vide disponible. Ces informations, combinées aux données de navigation satellite précises indiquant l’emplacement exact du camion, sont transmises - via un réseau de téléphonie cellulaire courant - vers un serveur central, lequel suit l’intégralité de la flotte de camions de l’entreprise de transport. Il est ensuite très facile d’assigner de nouveaux paquets là où il y a du volume disponible », poursuit le Dr. Neugebauer.

Les Dr. Neugebauer et Anke
Les Dr. Neugebauer et Anke

Dans la pratique, ce système peut gérer plus rapidement les nouvelles commandes de transport de colis. Au lieu d’insérer l’heure de ramassage et de transport dans un plan de chargement qui est ensuite intégré dans un calendrier de livraison au plus tôt le lendemain, le serveur central peut identifier en temps réel le camion le plus proche ayant l’espace disponible.

Comme le précise le Dr. Neugebauer, « cette solution optimale présente également un énorme avantage écologique. En réduisant l’espace vide à l’intérieur d’un conteneur, nous améliorons l’efficacité globale du transport, permettant ainsi de réduire la pollution par objet transporté, notamment les émissions de dioxyde de carbone. »

Carte de suivi des camions d’une entreprise de transport
Carte de suivi des camions d’une entreprise de transport

L’avantage de la solution d’ubigrate, et qui lui a valu de remporter le concours, est qu’elle « démontrait une approche innovante pour mesurer l’espace libre et une installation simple et fiable du dispositif ». Etant, en outre, « très évolutive, elle peut s’utiliser dans différentes configurations de camions et de conteneurs », comme l’a souligné un membre du jury T-Systems/DHL, Ralf Nejedl, Directeur du programme Galileo chez T-Systems Enterprise Services GmbH.

Lors du salon informatique 2008 de Munich, dans la partie Monde de la navigation, ubigrate avait présenté un prototype de la solution, qui a depuis été développé en collaboration avec T-Systems/DHL.

Related Links