ESA title
Agency

Thomas teste le Skinsuit

18/03/2014 1863 views 16 likes
ESA / Space in Member States / France

Lorsqu’ils sont en apesanteur, les astronautes peuvent gagner jusqu’à sept centimètres en taille à cause de l’élongation de leur colonne vertébrale, et beaucoup d’entre eux souffrent en conséquence de maux de dos pendant leur mission. Pour y remédier, l’ESA soutient le développement d’une combinaison spécialement conçue pour contrer le manque de gravité en comprimant le corps des épaules aux pieds avec une force similaire à celle ressentie sur Terre.

Chaque Skinsuit est fabriqué sur mesure avec un tissage bi-directionnel. Le Skinsuit doit à la fois coller au corps et être confortable, tout en exercant  la quantité appropriée de force aux bons endroits.

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet a testé son Skinsuit sur un vol parabolique au mois de mars. En volant avec un angle de 45°, un Airbus spécialement équipé permet de ressentir au maximum de ce tour de montagnes russes jusqu'à trente fois 20 secondes d’apesanteur.

L’astronaute de l’ESA Andreas Mogensen sera le premier astronaute à évaluer le Skinsuit dans l’espace quand il partira l’année prochaine pour la Station spatiale internationale. Thomas se rendra à son tour au laboratoire orbital en 2016.

Le Bureau de médecine spatiale de l’ESA travaille en collaboration avec les universités Kings College et University College à Londres, Royaume Uni, et l’Institut de technologie du Massachussets (MIT), États-Unis, pour tester les prototypes de Skinsuit.