Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news

Programme Living Planet de l'ESA

Depuis le lancement en 1977 de Meteosat, son tout premier satellite météorologique, l’ESA observe la Terre depuis l’espace. Suite au succès de cette mission initiale, une série complète de satellites Meteosat et les missions ERS-1, ERS-2 et Envisat nous ont transmis de gros volumes de données sur la Terre, son climat et ses changements environnementaux.

Pour mieux comprendre le système terrestre et les processus complexes qui le caractérisent, nous devons absolument continuer à recueillir des informations sur notre planète. Nous pourrons ainsi anticiper les effets potentiels du changement climatique. De nombreux satellites nous aident à récolter ces précieuses données.
GOCE in orbit
 
  • GOCE: mission de l’ESA sur la gravité

    GOCE a permis de récolter des informations sur la gravité terrestre avec un niveau de précision encore jamais égalé. Ces données scientifiques sont utilisées pour étudier les courants océaniques, la variation du niveau des océans, l’altitude de la surface terrestre et les couches inférieures des montagnes.

  • SMOS: mission de l’ESA sur le cycle de l’eau

    Le satellite SMOS d’étude de l'humidité des sols et de la salinité des océans nous aide à mieux comprendre les interactions entre la surface de l’eau et l’atmosphère. Nous pouvons ainsi mettre au point des modèles météorologiques et climatiques toujours plus précis.

  • CryoSat: mission de l’ESA sur la glace polaire

    CryoSat contribue à mesurer les plus infimes variations de l’épaisseur des glaces de mer et des inlandsis continentaux qui recouvrent le Groenland et l’Antarctique. Les mesures recueillies nous aident à mieux comprendre la relation entre les glaces polaires et les variations climatiques.

  • Swarm: mission de l’ESA sur le champ magnétique

    Swarm est une nouvelle mission qui sera lancée en fin d’année. Elle se composera d’une constellation de trois satellites permettant de mesurer précisément les signaux magnétiques qui proviennent du noyau, de la croûte et de l'enveloppe terrestres, des océans et de la lointaine magnétosphère.

  • ADM-Aeolus: mission de l’ESA sur le vent

    ADM-Aeolus, dont le lancement est prévu pour 2015, observera la dynamique des vents à l’échelle mondiale et nous permettra d’améliorer les prévisions météorologiques.

  • EarthCARE
     
  • EarthCARE: mission de l’ESA sur les nuages et les aérosols

    Avec un lancement prévisionnel à l’horizon 2015, la mission EarthCARE - menée conjointement par l’Europe et le Japon - permettra d’améliorer notre compréhension du bilan radiatif de la Terre afin d’améliorer nos modèles climatiques et météorologiques.

  • Missions Sentinelles

    L’ESA développe actuellement une nouvelle gamme de satellites d’observation de la Terre: les Sentinelles. Ces « yeux dans le ciel » nous transmettront de gros volumes de données sur la surface et l'atmosphère terrestres. Les informations recueillies seront utilisées dans le cadre du programme européen Copernicus de surveillance de la Terre (ou GMES, de l’anglais « Global Monitoring for Environment and Security »).

  • Meteosat

    Le programme Meteosat regroupe la flotte de satellites météorologiques de l’Europe. Ils étudient les nuages, le sol, les océans, la neige et les étendues glaciaires, de jour comme de nuit. Grâce à eux, nous pouvons améliorer nos études climatiques et anticiper les conditions météorologiques les plus dangereuses.

  • MetOp

    Le satellite MetOp, placé en orbite héliosynchrone, étudie quasiment toute la surface du globe deux fois par jour. Grâce à ses onze instruments, il transmet des données détaillées et précises sur les nuages, la température, l’humidité, la couche d’ozone, les vents marins et d’autres informations météorologiques d’une importance capitale.

  • printer friendly page
     
    Copyright 2000 - 2013 © European Space Agency. All rights reserved.