Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Les planètes et les lunes
Des bases habitées seront peut-être un jour installées sur la Lune

Retour sur la Lune !

29 septembre 2017
En 1969, l’astronaute Neil Armstrong est devenu la première personne à mettre les pieds sur la Lune, en faisant « un bond de géant pour l’humanité ». C’était la toute première fois qu’un être humain marchait sur une autre surface que celle de notre planète. Jusqu’en 1972, pas moins de onze autres astronautes ont marché sur la Lune avant que les missions lunaires habitées ne soient abandonnées. Aimeriez-vous voir ces missions reprendre ?

L’exploration de la Lune a continué après le départ des astronautes, mais nous avons préféré y envoyer des robots plutôt que des personnes. Des sondes contrôlées à distance et une flotte de satellites nous ont permis d’obtenir de nouvelles informations sur notre voisine de l’espace. Nous avons appris qu’il nous restait encore beaucoup de choses à explorer sur la Lune mais, pour ce faire, des astronautes seront à nouveau requis !

Un problème majeur se pose néanmoins : envoyer des humains sur la Lune coûte très cher. En dépit des avancées technologiques que nous avons réalisées depuis l’époque de Neil Armstrong, notre retour sur la Lune serait si coûteux que cette idée n’a encore jamais été concrétisée. L’ESA aimerait aujourd’hui changer les choses.

Des sondes lunaires pourraient se servir de satellites en orbite pour transférer des messages vers la Terre
L’idée de l’ESA ne consisterait pas à construire de nouveaux vaisseaux ou équipements - que ce soit elle-même ou en collaboration avec d’autres agences spatiales - mais plutôt de s’associer avec des entreprises de la Terre. Si de grands groupes industriels construisaient des vaisseaux capables de rejoindre la Lune, l’ESA se conterait de payer pour le trajet... à la manière d’un taxi de l’espace !

L’ESA souhaite également aider des entreprises à développer des outils et des technologies qui nous permettraient de construire des bases habitables sur la Lune. Et si jamais nous parvenions à exploiter des ressources lunaires, le coût des voyages de la Terre à la Lune diminuerait de manière significative. Imaginez que nous puissions un jour collecter l’eau cachée sous les roches lunaires : ce serait très utile !

Destination: Moon!
Destination: la Lune !
Ce plan n’est qu’un commencement. Si les entreprises de la Terre venaient à développer une nouvelle génération d’équipements d’exploration lunaire, nous pourrions à terme utiliser ces solutions pour explorer d’autres mondes de notre système solaire - comme des planètes, d’autres lunes, des comètes ou des astéroïdes. Une nouvelle ère de missions spatiales serait alors lancée !

L’ESA travaille actuellement avec plusieurs entreprises pour concrétiser ces idées. Pensez-vous que cela permettrait de réduire les coûts de l’exploration spatiale ? Achèteriez-vous un ticket pour visiter la Lune ?

Le saviez-vous ? Certaines zones situées à proximité du pôle sud de la Lune sont éclairées de manière quasi permanente par la lumière du Soleil ; des bases humaines pourraient donc y utiliser des panneaux solaires pour produire de l’électricité !

printer friendly page
 
Copyright 2000 - 2017 © European Space Agency. All rights reserved.