Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Histoire de l'Univers

Planck : la mission de l’ESA pour cartographier le rayonnement fossile du Big Bang

Artist's impression of Planck
Planck

23 octobre 2013
Après plus de quatre années passées à observer l’espace pour essayer de mieux comprendre l’origine de l’Univers, la mission de l'observatoire spatial Planck de l'ESA a pris fin.

Planck a été conçu pour tenter de résoudre l’un des plus grands mystères de la science, à savoir ce qu’il s’est passé lors de la naissance de l’Univers. La communauté scientifique estime que l’Univers a explosé puis s’est étendu de manière considérable au cours d’un événement appelé le Big Bang. Malheureusement, aucun de nos télescopes ne peut remonter le temps pour le prouver. Planck a été conçu pour détecter les plus infimes variations de température du fond diffus cosmologique (le rayonnement micro-onde émis après l’explosion du Big Bang).

Planck a été lancé le 14 mai 2009, simultanément à l’observatoire spatial dans l’infrarouge Herschel de l’ESA, et a été placé sur une orbite spéciale à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Deux instruments à haute sensibilité se trouvaient à son bord afin de détecter les faibles signaux à micro-ondes émis à l’aube des temps. L’un de ces instruments a achevé sa mission en janvier 2012, mais le deuxième a continué de fonctionner jusqu’au 3 octobre 2013.

The anisotropies of the Cosmic microwave background (CMB) as obs
La cartographie la plus précise et la plus détaillée jamais réalisée de la lumière originelle de l'Univers

Après avoir parcouru l’Univers pendant des milliards d’années, le rayonnement fossile du Big Bang a été détecté par Planck. L'observatoire spatial de 2 tonnes nous a permis d’élaborer la cartographie la plus précise et la plus détaillée jamais réalisée de la lumière originelle de l'Univers, en nous révélant de nouvelles informations sur son âge, sa distribution et ses origines.

En cartographiant le rayonnement fossile du Big Bang, Planck nous livre plus d’informations sur les premiers instants de l’Univers, plus de 370 000 ans après sa naissance. Cette carte nous révèle que le fond diffus cosmologique s’étend de manière remarquablement uniforme à travers toute la voûte céleste. Néanmoins, nous pouvons y déceler de légères variations, désignant les « graines » où la matière s’est amassée. Ce sont ces minuscules graines qui ont donné naissance aux premières étoiles et galaxies.

Nos données suggèrent que l’univers s’étendrait moins rapidement que ce que nous pensions. Il a aujourd’hui 13,8 milliards d’années. Il est donc 100 millions d’années plus vieux que ce qu’indiquaient nos précédentes estimations. Les données recueillies par Planck mettent également en évidence que l’Univers comporte moins d’énergie sombre et plus de matière noire et de matière ordinaire que ce que nous estimions. La matière noire est une substance invisible que nous pouvons uniquement détecter via les effets de sa gravité. L’énergie sombre accélèrerait quant à elle l’expansion de l’Univers. Leur nature exacte reste inconnue à ce jour.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.