Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Décollage
L'Espace est Utile
La Terre
 
 
lab
fun
news
 
La télévision et les téléphones
 

Télévision par satellite

De nos jours, nous trouvons tout naturel de voir les images de grands rendez-vous sportifs en direct à la télévision, comme la Coupe du monde ou les Jeux olympiques. Souvent, ces images transmises sur ton écran ont voyagé depuis l’autre bout de la planète. Et cela est possible grâce à un faisceau de satellites de communication placés en orbite géostationnaire.

Flottant à près de 36 000 km au-dessus de l’équateur, ces satellites donnent l’impression de survoler en permanence le même endroit de la surface de la Terre. Ils reçoivent des signaux de télévision provenant de paraboles placées au sol et ils les amplifient. Les satellites retransmettent ensuite les images et le son aux téléspectateurs.

L’âge moderne de la télévision par satellite a débuté en juillet 1962, lorsque Telstar 1 relayait les premières émissions télévisées en direct des États-Unis vers la Grande-Bretagne. Puis, en 1965, Early Bird devenait le premier satellite utilisé pour la transmission régulière d’émissions télévisées entre l’Amérique du Nord et l’Europe.

Auparavant, les signaux de télévision devaient être envoyés vers les immenses paraboles des stations terrestres spécialement prévues à cet effet avant d’être transférés vers des antennes locales. Aujourd’hui, les signaux satellites sont tellement puissants qu’ils sont captés par les paraboles de petite taille, situées sur les toits des maisons ou des entreprises. La télévision directe par satellite est désormais très répandue dans de nombreux pays.

La liaison directe par satellite permet également la communication à distance entre professionnels ou entre des médecins en ville et des patients vivant dans des villages isolés. Les satellites servent aussi à la retransmission numérique d’émissions de radio, que l’on peut écouter en voiture ou sur une radio portable.

Copyright 2000 - 2011 © European Space Agency. All rights reserved.