Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
 
Vivre dans l'espace
 

Rester au lit pour la science

14 décembre 2012
Savez-vous ce qui vous arrivera si vous restez allongé dans un lit incliné, la tête en bas, pendant plusieurs semaines ? Votre corps subira des changements et vieillira prématurément... comme si vous viviez dans l’espace !

Douze personnes participent actuellement à un nouveau programme d'étude de l'ESA. Ces dernières vont rester allongées pendant 21 jours, la tête inclinée 6 degrés plus bas que le reste de leur corps. Pendant toute la durée de l’étude, leurs hanches et au moins une épaule devront - à tout moment - se trouver en contact avec le lit, même lorsqu'ils mangent, se lavent ou font leurs besoins.

Le personnel médical va continuer de surveiller attentivement les participants alors que leurs muscles s’affaiblissent. L’un des participants a déjà perdu quasiment quatre kilos. Pour les chercheurs dirigeant cette étude, l’objectif consiste à déterminer si l’exercice physique et/ou les compléments protéinés peuvent améliorer la santé physique des volontaires. À moyen terme, cela devrait permettre d’optimiser le suivi physique des astronautes en mission dans l'espace.

Bedrest volunteer using resistive exercise machine
 
Pour cette étude, les bénévoles ont été séparés en trois groupes. Les deux premiers groupes suivent un court et intense exercice de routine en exerçant les muscles de leurs jambes sur un système de plaque vibrante. L’exercice de routine est répété tous les trois jours. Les membres d’un de ces deux groupes prennent également des compléments protéinés, à la manière des culturistes, afin de renforcer leur développement musculaire.

Le troisième et dernier groupe ne suit aucun exercice physique et ne prend aucun complément protéiné. Ce troisième groupe sert de « groupe de contrôle » et permet de comparer les résultats de l’ensemble des groupes.

La santé physique des volontaires est contrôlée par des scanographies, des tests sanguins et des biopsies musculaires. Les participants attendent impatiemment la fin d’année, qui les verra quitter leurs lits pour suivre quatre mois de rééducation. Ils suivront ensuite deux autres phases de 21 jours, en rejoignant à chaque fois un nouveau groupe de test.

printer friendly page
 
Copyright 2000 - 2013 © European Space Agency. All rights reserved.