Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Les changements de climat
ADM-Aeolus
ADM-Aeolus

Aeolus, le satellite de surveillance des vents de l’ESA

Il est facile de mesurer la vitesse et la direction du vent en un point au sol, mais à quoi ressemblent les vents à différentes altitudes au-dessus de l’ensemble de la Terre ? Un remarquable nouveau satellite européen – ADM-Aeolus – apportera la réponse.

Couramment appelée « Aeolus » tout court, cette mission porte le nom du dieu de la légende grecque qui était le « gardien des vents ». Cet engin spatial, dont le lancement est prévu pour 2008, passera trois ans à observer la Terre et à mesurer les vents qui balaient notre planète.
ADM-Aeolus
 
Le satellite de surveillance des vents de l’ESA transportera un instrument de grande taille (ALADIN) qui sondera tous les niveaux de l’atmosphère jusqu’à 30 km d’altitude. ALADIN comprend un laser puissant et un grand télescope relié à un récepteur très sensible. Le laser envoie de brèves impulsions de lumière intense dans l’atmosphère. Cette lumière est diffusée par les molécules de gaz, particules de poussières et gouttelettes d’eau.

Une partie de la lumière rétrodiffusée est collectée par le télescope de l’engin spatial et envoyée au récepteur embarqué. En analysant le signal, il est possible de calculer la vitesse et la direction de l’air en mouvement à différentes altitudes dans l’atmosphère.

L’observation précise des vents exige de nombreuses mesures dont on calcule la moyenne. Il faut compter 700 impulsions laser pour chaque profil de vent. Les données stockées à bord d’Aeolus seront transmises toutes les 90 minutes à une station terrestre de Svalbard, en Norvège. Cette multitude d’informations servira non seulement à améliorer les prévisions météorologiques, mais contribuera également à la recherche climatique à long terme.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.