Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Les changements de climat
 

Les satellites permettent d’éviter des catastrophes comme celle du Titanic

17 avril 2012
Il y a cent ans, le 15 avril 1912, le RMS Titanic a percuté un iceberg pendant sa traversée de l’Atlantique Nord et a entraîné la mort de plus de 1500 passagers et membres de l’équipage. Aujourd’hui, grâce à l’aide des satellites, des centaines de bateaux empruntent le même itinéraire sans connaître le moindre incident.

Pendant la nuit du 14 avril 1912, le marin Frederick Fleet était l’homme de veille du Titanic. Les informations sur les blocs de glace relayées par Frederick Fleet étaient les seules dont disposait le capitaine Edward John Smith pour diriger le paquebot dans les eaux dangereuses du large de Terre-Neuve.

Le naufrage du Titanic a contribué à renforcer la sécurité maritime et a occasionné la création de la convention pour la Sauvegarde de la vie humaine en mer et de la Patrouille internationale des glaces.

Le rôle de la Patrouille des glaces consiste à surveiller les mouvements des icebergs et à identifier les zones les plus dangereuses. À tout moment, des centaines d’icebergs évoluent dans les eaux de l’océan Arctique. La Patrouille des glaces a pour mission de déterminer le nombre d’icebergs susceptibles de dériver vers le sud et de traverser les couloirs de navigation. Depuis la naissance de la Patrouille des glaces, aucune collision entre un navire et un iceberg n'a eu lieu.

 

À l’origine, la Patrouille des glaces avait recours aux vaisseaux de la Marine pour ses missions de routine. Une surveillance aérienne a été mise en place après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, cette surveillance aérienne est toujours de mise, mais les avions de reconnaissance vont progressivement être remplacés par des satellites.

Les observations radar par satellite présentent plus d’avantages que les systèmes de surveillance aérienne. Elles permettent par exemple d’acquérir des images à travers les nuages et l’obscurité.

Le satellite Sentinel-1, dont le lancement est prévu pour 2013, devrait améliorer la disponibilité des données radar afin d’aider la Patrouille des glaces à prévenir toute catastrophe comme celle du Titanic.

printer friendly page
 
Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.