Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
 
Exploration
SMART-1 showing off ion engine
Le moteur ionique de SMART-1

Nouveaux modes de transport

L'espace est vaste. Un voyage vers la Lune – notre voisine dans l'espace – prend trois jours avec des fusées classiques à propulsion chimique. Les voyages vers Mars, les astéroïdes ou les planètes extérieures du système solaire dureraient plusieurs mois ou même plusieurs années.

Pendant ces longs voyages, la santé et la forme physique des astronautes sont amoindries par l'exposition aux radiations et à l'apesanteur. De longues missions nécessitent aussi plus d'air, d'eau et de nourriture, et augmentent la probabilité d'événements imprévus. Mais comment raccourcir ces missions?
Une méthode consiste à augmenter l'efficacité des moteurs fusée. Les ingénieurs de l'ESA ont déjà construit un système à propulsion électrique pour la mission SMART-1 vers la Lune. Les moteurs électriques sont beaucoup plus petits et plus légers que les moteurs classiques. Bien qu'ils utilisent beaucoup moins de carburant, ils offrent une vitesse d'éjection supérieure – c’est la vitesse de sortie des gaz du moteur dans l'espace.
L'utilisation de l’électricité obtenue par les rayons du soleil qui éclairent les 'voiles' de cellules solaires permet d'augmenter lentement la vitesse d'un engin spatial jusqu'à plusieurs fois la vitesse possible avec une fusée à propulsion chimique.
Pour des missions très éloignées du soleil, des moteurs nucléaires seront nécessaires. Avec de tels moteurs il sera peut-être un jour possible de voyager jusqu'à Mars en quelques jours seulement.
Copyright 2000 - 2011 © European Space Agency. All rights reserved.