Feature

Dormir dans l’espace


Nespoli sleeps in Harmony
 
 
 
 
Après une longue journée de travail dans l’espace, rien de tel qu’une bonne nuit de repos ! Toutefois, dormir dans l’espace n’est pas tout à fait pareil que sur Terre. Il n’y a pas de haut ou de bas, et tout est en état d’impesanteur. Les astronautes peuvent attacher leur sac de couchage à un mur ou au plafond et dormir n’importe où, du moment qu’ils ne flottent pas et ne risquent pas de heurter quoi que ce soit.
 
Sur la Station spatiale internationale (ISS), tous les membres de l’équipage dorment en général dans leur petite cabine. S’il n’y en a pas assez pour tout le monde à bord, un astronaute peut dormir dans l’un des modules de l’ISS. Les quartiers américains consistent en des cabines individuelles et insonorisées où les membres de l’équipage peuvent écouter de la musique, utiliser leur ordinateur portable et ranger des effets personnels dans un grand tiroir ou dans des filets suspendus aux murs de la cabine. La cabine est également agrémentée d’une lampe de chevet, d’une étagère et d’un bureau.

Il est important que les cabines soient bien ventilées, pour éviter aux astronautes de se réveiller en état de carence d’oxygène et de suffocation. En effet, le dioxine de carbone qu’ils rejettent pendant leur sommeil peut former une bulle autour de leur tête.

Il y a sur l’ISS 16 couchers et levers du Soleil par tranche de 24 heures, alors il n’est pas facile de savoir quand il est l’heure d’aller dormir. Les astronautes travaillent et dorment au rythme d’une grille horaire quotidienne. Ils ont généralement huit heures de sommeil à la fin de chaque journée. Ils peuvent porter un bandeau sur les yeux ou fermer le volet de leur hublot pour ne pas être gênés par le Soleil quand ils dorment.

Le matin, les astronautes peuvent se faire réveiller par un réveil ou par de la musique diffusée par l’équipe de contrôle de la mission sur Terre. L’excitation de se trouver dans l’espace ou le mal des transports peut parfois perturber le sommeil d’un astronaute. Certains membres de l’équipage ont déclaré qu’ils faisaient des rêves et des cauchemars et d’autres ont même avoué ronfler dans l’espace !
 
 
 
Last update: 13 juillet 2011


-


Vivre dans l'espace

 •  Apesanteur (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMEHUWJD1E_LifeinSpace_0.html)
 •  Apprendre à vivre ensemble (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMGXUWJD1E_LifeinSpace_0.html)
 •  La toilette (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMBFUWJD1E_LifeinSpace_0.html)
 •  Grande cuisine pour les Martiens (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEM2GK1DU8E_LifeinSpace_0.html)
 •  Une journée dans l'espace (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMUXUWJD1E_LifeinSpace_0.html)
 •  Sorties dans l’espace (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMOZS9TVPG_LifeinSpace_0.html)
 •  Les expériences en impesanteur au service des industries terrestres (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMBXWOZVAG_LifeinSpace_0.html)
 •  Faiblesse musculaire (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMNJ6XDE2E_LifeinSpace_0.html)
 •  Perte osseuse (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMVO6XDE2E_LifeinSpace_0.html)
 •  Alitement (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMLH6XDE2E_LifeinSpace_0.html)
 •  La vie après l’espace (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMLL2Z57NG_LifeinSpace_0.html)