Feature

L’expansion du port spatial européen


Artist's view of Vega
 
Vega
 
 
À ce jour, l’ESA a investi plus de 2 milliards d’euros dans la rénovation et l’expansion du port spatial européen de Kourou. L’ESA est propriétaire du site de lancement et des structures industrielles. L’Agence participe aussi considérablement aux frais fixes du port spatial européen, afin d’assurer son fonctionnement opérationnel.
 
Le port spatial de Kourou est en constante mutation, au fur et à mesure que de nouveaux lanceurs voient le jour. Depuis 1997, le port spatial a essentiellement servi pour le lanceur lourd Ariane 5. La zone de lancement ELA-3 a été agrandie, de façon à pouvoir remplir en carburant les étages supérieurs d’Ariane 5 lorsque la fusée est sur la plate-forme de lancement. L’ESA et Arianespace ont également construit un nouveau complexe pour le contrôle des satellites. Celui-ci est assez grand pour les véhicules de transfert automatique (ATV) de 20 tonnes qui se rendent sur la Station spatiale internationale.
 
 
Deux autres lanceurs s’ajouteront bientôt à Ariane 5. La première des fusées européennes Vega de petite taille devrait s’envoler de Kourou en 2011. L’ESA investit actuellement à cet effet 45 millions d’euros, afin d’adapter l’ancienne plate-forme de lancement d’Ariane-1 (ELA-1).

Un autre site de lancement a été construit pour le lanceur moyen russe Soyuz, qui décollera de Kourou en 2011. Le site du Soyuz se situe à 13 km au nord ouest du site de lancement d’Ariane 5. Il comprend un nouveau bâtiment d’assemblage de fusée, un centre de contrôle et une aire de lancement.
 
 
 
Last update: 25 février 2011


 Links

 •  Compte à rebours (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMPBXXDE2E_Liftoff_0.html)
 •  Décollage depuis l’Amérique du sud (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMBBXXDE2E_Liftoff_0.html)
 •  Le port spatial de l’Europe (http://www.esa.int/esaKIDSfr/SEMDCXXDE2E_Liftoff_0.html)