Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Vivre dans l'espace

Concordia: la base de recherche antarctique

28 mars 2013
Une équipe de chercheurs s’apprête à passer six mois dans l’un des endroits les plus reculés sur Terre afin d’étudier les effets de l’isolation, en préparation des missions spatiales au long cours. Toute l’équipe de la base antarctique Concordia vient de prendre ses quartiers en prévision du long et froid hivernage qui l’attend. Construite dans l’une des zones les plus isolées du globe, Concordia se trouve à 3 200 mètres d'altitude. L'hiver, les températures peuvent y descendre jusqu’à -80 °C !

En raison de son attitude élevée, le manque d’oxygène se fait particulièrement ressentir à Concordia. Les sorties doivent donc s’effectuer avec un maximum de précautions. Les chercheurs, qui ne peuvent rester dehors trop longtemps, doivent porter des vêtements hautement isolants. Au plus fort de l'hiver, le Soleil ne dépasse pas l’horizon. L’équipe de Concordia va passer quatre mois sans voir la lumière du jour. Cette base est tellement éloignée du reste de la civilisation qu’il est plus rapide de rallier la Station spatiale internationale!

À mille lieues de toute agglomération, les conditions polaires de l’Antarctique permettent aux chercheurs de collecter des données inédites et de mener des expériences uniques. De biens des façons, une mission à Concordia est semblable à la vie à bord d’un vaisseau spatial. Les mêmes matériaux y sont notamment testés.

Jusqu’à 16 personnes peuvent passer quasiment une année à Concordia. Lorsqu’ils arrivent à Concordia, les chercheurs doivent observer une période d’adaptation, comme s’ils étaient dans l’espace, afin d’habituer leur corps aux conditions extrêmes. La haute altitude, le froid extrême et l’air très sec sont de nouvelles sensations auxquelles le cerveau humain doit s’adapter.

Le groupe de cette année vient d’arriver à Concordia et se prépare au long hiver qui l'attend. Le dernier avion a récemment quitté la base, marquant ainsi le début de l’hivernage et de l’isolement total du reste du monde.

L’équipe de chercheurs est composée d’astronomes, de spécialistes des glaces, de sismologues et d’un météorologiste, mais aussi d’un plombier, d’un électricien, d’un mécanicien et d’un cuisinier. Pendant l’hiver, et malgré des conditions très difficiles, les chercheurs ne peuvent compter que sur eux-mêmes en cas de problème. Nous souhaitons bonne chance à toute l’équipe !

printer friendly page
 
Copyright 2000 - 2013 © European Space Agency. All rights reserved.