Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
 
Le contrôle de mission
Salle de contrôle

Tout vérifier

Dans l’espace, il n’y a pas de garage. Lorsqu’un vaisseau spatial quitte la planète Terre, tout le monde espère que ses systèmes embarqués vont fonctionner correctement. Pendant les premières orbites, le travail de l’ESOC consiste à vérifier que le vaisseau spatial est sur la bonne orbite et que ses systèmes vitaux – communications, alimentation électrique etc. – fonctionnent bien.

Si le vaisseau spatial utilise l’énergie solaire, l’une des premières tâches est de déployer ses 'ailes' pour qu’elles puissent récupérer la lumière du soleil.

Lorsque le vaisseau a satisfait à toutes les vérifications, les ingénieurs commencent à activer les instruments embarqués, un par un. C’est ce qu’on appelle la 'mise en service'.
Les premières images ou relevés montrent si les instruments fonctionnent comme prévu. Si ce n’est pas le cas, ils sont réglés pour améliorer leur performance. L’ ESOC doit également s’assurer que les instruments ne créent pas d’interférences les uns avec les autres.

L’un des programmes de mise en service les plus complexes a été celui des satellites Cluster de l’ESA. Lancés à l’été 2000, les quatre satellites Cluster avaient 44 instruments à bord.

Des équipes de scientifiques et d’ingénieurs ont dû suivre un plan minutieux pour surveiller et vérifier chacun des satellites et ses instruments. Il a fallu plus de trois mois pour que les satellites soient prêts à commencer leur mission d’étude des interactions entre le Soleil et la Terre.
Copyright 2000 - 2011 © European Space Agency. All rights reserved.