Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Décollage
L'Espace est Utile
La Terre
 
 
lab
fun
news
 
De nouveaux moyens d'aller dans l'espace
ARD (Atmospheric Re-entry Demonstrator)
ARD - Atmospheric Re-entry Demonstrator

Pour une seule mission ou réutilisable?

Chaque fois qu’un lanceur européen Ariane-5 décolle de Kourou, ses étages retombent dans l’océan ou se consument dans l’atmosphère. Les lanceurs du type Ariane-5 sont dits 'non réutilisables'.

Jeter un lanceur à chaque lancement peut paraître un gaspillage coûteux. Cependant, la maîtrise des coûts est assurée par la construction en série de ces lanceurs. Ils sont construits sur des chaînes de montage – un peu comme les automobiles de luxe.

Les lanceurs non réutilisables peuvent également offrir une grande fiabilité. Si l’un connaît des défaillances au lancement, il est assez facile de voir ce qui n’allait pas et d’y remédier.

L’autre méthode consiste à construire un véhicule de lancement réutilisable. Jusqu’à présent, le seul véhicule de ce type utilisé est la Navette spatiale américaine.
La plupart des composants de la navette spatiale sont conçus pour voler jusqu’à 100 fois. Les propulseurs à propergol solide de la navette pourraient également être réutilisés si besoin. Seul le réservoir externe de carburant est perdu à chaque fois.

Pour autant, la Navette revient extrêmement chère à construire et à exploiter. Cela tient essentiellement au fait qu’elle peut embarquer jusqu’à sept membres d’équipage. Elle doit également supporter les chaleurs extrêmes lors de sa rentrée dans l’atmosphère et atterrir sur une piste. Aucun autre lanceur réutilisable n’est prévu, bien que les études sur de tels véhicules se poursuivent.

L’ESA étudie de près ces deux méthodes, afin de prendre, à terme, une décision pour le remplacement d’Ariane 5.

printer friendly page
De nouveaux moyens d'aller dans l'espace
 
Copyright 2000 - 2011 © European Space Agency. All rights reserved.