Au Planétarium de Bruxelles "les mystères du ciel austral", un show qui célèbre les 40 ans de l'ESO

40 ans d'ESO
40 ans d'ESO
5 mars 2003

"Désert d'Atacama, au nord des Andes chiliennes. Dans l'une des régions les plus arides du monde, une montagne bleue... le Cerro Paranal. Il nous invite à une étonnante aventure céleste: un véritable voyage aux confins de l'Univers. C'est là, à 2 650 m d'altitude que se dresse notre "vaisseau", piloté par les astronomes de l'ESO, l'Observatoire européen austral: le VLT ou Very Large Telescope, un ensemble de quatre très grands télescopes abrités par des bâtiments de 30 m de haut, étranges coupoles du 21ème siècle...

"...Comme une citerne recueille l'eau de pluie dans les jardins, un télescope collecte la lumière en provenance des objets célestes. Plus il est grand, plus il peut recueillir de lumière, et mieux il observe des objets situés aux frontières du cosmos."

Le décor est planté pour se lancer pendant une demi-heure à la découverte des mystères de l'Univers dans l'Hémisphère Sud. Cette odyssée dans le temps et dans l'espace, au coeur des étoiles et des galaxies, est le nouveau spectacle que le Planétarium de Bruxelles (Observatoire Royal de Belgique), près de l'Atomium, propose à ses visiteurs au moyen d'un planétaire Zeiss équipé de 119 objectifs optiques. Il s'agit d'un magnifique bilan des découvertes récentes que les astronomes et astrophysiciens ont faites grâce aux observations combinées du VLT de l'ESO et du Hubble Space Telescope de la NASA (en association avec l'ESA). C'est le fruit d'une collaboration de l'ESO, qui fête 40 ans d'activités (1962-2002) au service de la communauté scientifique, avec le Planétarium d'Augsbourg et l'Association des Planétariums de Langue Française.

De Very Large Telescope (ESO)
Le VLT du Cerro Paranal

"Les mystères du ciel austral" qui est présenté au Planétarium tous les mercredi après-midi et, sur réservation, les lundi, jette un regard inédit sur la voûte céleste de l'Hémisphère Sud, avec laquelle les explorateurs portugais ont dû se familiariser lors des Grandes Découvertes des 15ème et 16ème siècles. Le Very Large Telescope, sur le Mont Paranal (Chili), a un regard aussi perçant que celui du Hubble Space Telescope autour de la Terre. Son détecteur infrarouge révèle des étoiles en formation qui sont enfouies dans les poussières. Ses images nous font vivre la naissance et la mort d'étoiles, car leur source d'énergie qui est la fusion thermonucléaire finit par s'épuiser.

Le spectateur est fasciné par les observations du VLT qui le plongent dans notre galaxie, la Voie Lactée, avec ses milliards d'étoiles et nébuleuses. Au-delà, l'Univers est peuplé de myriades d'autres galaxies aux formes étranges, de plus en plus éloignées. Ces mondes lointains trahissent les temps de plus en plus reculés de l'Histoire du Cosmos, jusqu'aux premières "briques" qui sont à l'origine des galaxies actuelles. L'étude de ces phénomènes grandioses a conduit les astronomes et astrophysiciens à la découverte d'une énorme quantité de "matière sombre"... Cette perception de l'Univers est surprenante, bouleversante.

Le Planétarium de Bruxelles (sur le site du Heysel) est l'un des plus grands d'Europe. Il remplit une mission éducative en étant, à l'attention du grand public, des médias, des enseignants et des jeunes, le miroir des activités du "Space Pole" qui combine l'infrastructure des trois instituts fédéraux belges de recherche scientifique, axés sur l'étude du Ciel et de la Terre: l'Observatoire Royal de Belgique (ORB), l'Institut Royal Météorologique (IRM) et l'Institut d'Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB). Pour en savoir plus, contacter Luth Knockaert, tél. 02/474/70.57 (luth.knockaert@oma.be)

ESO = European Southern Observatory

L'Observatoire de l'Hémisphère Austral est un organisme européen intergouvernemental, fondé en 1962, qui compte 10 Etats membres (Allemagne, Belgique, Danemark, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse). Il est chargé de réaliser et de mettre en oeuvre des moyens d'observation dans l'Hémisphère sud, d'encourager et d'organiser la coopération pour la recherche astronomique en Europe. Il assure la gestion de puissants télescopes sur les sites chiliens de La Silla et du Paranal.

ESA = European Space Agency

L'Agence Spatiale Européenne est une organisation intergouvernementale, créée en 1975, qui regroupe 15 Etats d'Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse) ainsi que le Canada comme Etat coopérant. Ses missions sont d'assurer et de développer, à des fins pacifiques, une politique européenne à long terme de recherche et de technologie spatiales, comme de coordonner les initiatives nationales pour l'exploration et les applications de l'espace.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.