Avec Proba-V, le suivi spatial des avions en vol

Proba-V
15 juin 2013

Le petit satellite Proba-V de l'ESA est devenu un pionnier dans l'espace. Il a réussi à collecter les signaux de positionnement d'avions en vol afin d'établir le suivi de leur trajectoire autour du globe.

"Nous avons réussi à démontrer que des signaux de faible puissance émis pour le contrôle du trafic aérien peuvent être détectés depuis l'espace sans avoir besoin d'un équipement amélioré à bord des avions", note Toni Delovski du DLR (Centre Aérospatial Allemand) qui est responsable de l'expérience à bord de Proba-V.

"Maintenant  nous voulons aller plus loin et vérifier combien d'appareils en vol nous pouvons pratiquement observer avec l'équipement actuel, ainsi qu'identifier quels types d'avions, vu que des appareils de taille différente utilisent des systèmes qui émettent des signaux avec des puissances différentes."

"Cette recherche ouvre la voie à une activité de suivi des avions depuis l'espace, qui sera une réalité opérationnelle dans l'avenir."

Détecter les avions dans le voisinage de l'Europe

Lancé le 7 mai, Proba-V a pour tâche principale de cartographier la croissance de la végétation, tous les deux jours, sur l'ensemble du monde. Par ailleurs, ce mini-observatoire qui fait à peine 1 m³ constitue un laboratoire miniature de recherche, pour tester un certain nombre de technologies prometteuses du spatial.

Ces "charges hôtes" comprennent entre autres un équipement qui détecte les signaux ADS-B (Automatic Dependent Broadcast - Surveillance) qu'émettent les avions en l'air. Il s'agit d'une contribution du DLR avec la collaboration de la société SES TechCom du Luxembourg.

Les systèmes terrestres ADS-B sont utilisés de façon complémentaire aux systèmes au sol de surveillance radar du trafic aérien.

"Cependant, pour une bonne partie des régions dans le monde, notamment les étendues océaniques et les zones éloignées, la mise en place d'une infrastructure qui sert au trafic aérien grâce à des radars et des récepteurs ADS-B n'est pas économique voire techniquement irréalisable", précise Mr Delovski.

"Par contre, la collecte depuis l'espace des signaux ADS-B du suivi aérien offre un important potentiel en termes de sécurité et de sûreté. Elle sert notamment à faciliter les opérations de recherche et de sauvetage dans l'espace aérien qui n'est pas couvert par des systèmes terrestres de surveillance. Combler ces lacunes est d'une importance vitale.

La détection d'avions le long de la côte Est de l'Australie

"Qui mieux est: cette technologie de collecte des signaux ADS-B depus l'espace permettra aux avions de survoler des régions avec des espacements réduits entre eux, d'améliorer le trafic aérien grâce à une exploitation plus efficace des couloirs empruntés, de réduire la consommation de carburant et la pollution du dioxyde de carbone"

"Il s'agit à coup sûr d'un nouveau succès à mettre à l'actif de la famille des petits satellites Proba de l'ESA qui remplissent bien leur mission d'expérimentation en vol de technologies prometteuses en Europe", ajoute Frédéric Teston, qui dirige la série des satellites Proba comme partie intégrante du programme d'expérimentations en vol de technologie à l'ESA (ESA's Technology Flight Opportunities Programme).

Au sujet de Proba-V

Le petit satellite Proba-V

Actuellement en cours de recette en orbite, depuis le Centre ESA de Redu, Proba-V est un satellite miniaturisé dont la tâche principale est la cartographie du couvert végétal sur l'ensemble de la planète, et ce, tous les deux jours.

C'est le dernier né de la famille Proba de missions petites à bas coût dans l'espace, qui offrent d'intéressantes possibilités d'expérimenter des technologies nouvelles.

Ainsi en plus de l'instrument principal, Proba-V est l'occasion d'avoir des essais en vol d'une grande variété de "charges hôtes" avec des équipements innovants. Sur Proba-V, on a deux détecteurs de rayonnements dans l'espace, un amplificateur radio à haute performances grâce à un semiconducteur en nitride de gallium, des connecteurs en fibre optique ultra-léger et à haute capacité.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.