Conférence « De l'Espace pour la science et la technique » (Fonds Prince Philippe)

L’ISS expliquée par Frank De Winne au Prince Philippe
17 février 2008

Ce mercredi 20 février, en présence de personnalités du secteur de l’astronautique et de l’enseignement ainsi que des ministres compétents (fédéral, communautaires), le Fonds Prince Philippe présente, avec l’ESA et la Politique scientifique fédérale, présente les résultats de son Forum « Espace & Enseignement ». Sous la forme d’un rapport final qui s’intitule « De l’Espace pour la Science & la Technique », dans le cadre d’une conférence au Musée du Cinquantenaire (Musées royaux d’Art et d’Histoire).

A cette occasion, de 14 à 16 h 45, des informations vont être données sur l’impact de l’odyssée spatiale sur les jeunes, sur les pistes stratégiques à suivre pour mieux mettre l’espace au service de l’enseignement scientifique et technique. René Oosterlinck, Directeur ESA pour les affaires juridiques et les relations extérieures, doit décrire la politique de l’ESA en matière d’éducation et aborder la question essentielle : comment amener l’espace en classe ?

A Belgian high school team installs their experiment
Des étudiants belges participent avec une expérience à un vol parabolique en 2006

Depuis 2005, à l’initiative et sous la présidence de l’astronaute Frank De Winne, ce Forum était organisé au niveau national, suite au constat que trop peu de jeunes, tant au Nord qu’au Sud du pays, s’orientent vers des études et des carrières de science ou de technique, alors que nombre d’entre eux en ont les capacités. L’objectif fut donc de rassembler compétences et énergies afin de se pencher sur des méthodes innovantes qui peuvent encourager les jeunes à opter pour des études scientifiques ou techniques et qui permettent de traduire le talent et les capacités en compétences réelles.

Mobilisation d’acteurs du spatial et de la pédagogie

L’Euro Space Center/Belgium organise des « astrocamps »

Durant 2006 et 2007, le Forum a eu pour mission de développer des idées et de proposer des initiatives qui suscitent davantage la curiosité, voire l’enthousiasme des jeunes pour l’espace. Plus de 80 acteurs représentant des secteurs de l’enseignement et de l’espace se sont engagés, de façon concrète, à contribuer à la réalisation du Forum « Espace & Enseignement ». Ainsi, le Forum a-t-il réuni un large groupe d’instances et d’organisations liées à l’espace et à la pédagogie : elles ont échangé des informations sur les initiatives en cours et ont coordonné la mise en œuvre de nouvelles actions. L’industrie de l’espace et de l’aéronautique s’est par ailleurs intéressée à ce projet.

Les différents résultats du Forum ainsi qu’un ensemble de recommandations ont été consignés dans le document « De l’Espace pour la science et la technique ». Ce rapport qui clôture près de trois années de réunions et de travaux sera remis aux acteurs-clés du monde de l'Espace et de l'Enseignement en Belgique. Le but de cette conférence du 20 février est de formellement passer le relais à l'ESERO (European Space Education Ressource Office), qui a été créé en Belgique dans le cadre du Forum et qui en prolongera l’action avec le soutien de l’ESA.

Pour une relève des énergies et de matière grise

Les jeunes sont séduits par la construction de leur micro-fusée à poudre

Le Forum « Espace et Enseignement » du Fonds Prince Philippe veut aider les jeunes des différentes Communautés à devenir les acteurs belges de l’avenir de l’Europe dans l’espace. Présidé par l'astronaute Frank De Winne, ce forum entend encourager et développer des initiatives qui sensibilisent plus encore les jeunes à l'espace et à l'astronomie. L’école joue évidemment un rôle prédominant dans la réussite de ces initiatives. Il s'agit de faire apprécier davantage les études et les métiers de la science et de la technique auprès des jeunes et d'éveiller leur intérêt pour les recherches en astronomie.

Le problème qui se pose aujourd’hui est que les jeunes sont de moins en moins nombreux à se tourner vers des études scientifiques ou techniques. Pourtant, ils ont sans doute un jour rêvé de vivre une aventure dans l'infiniment grand de l’espace, d’y découvrir des comètes, exo-planètes, galaxies, trous noirs et autres quasars. Ils ont même espéré, secrètement, devenir un jour des Dirk Frimout ou des Frank De Winne. Ce rêve n'est pas impossible, même s’il y a encore beaucoup d’appelés et peu d’élus. Premier pas indispensable : trouver le chemin des sciences ou en retrouver le goût…

Composé d'un large groupe d'acteurs représentatifs de l'enseignement, de la recherche et de la technologie spatiale, le Forum « Espace et Enseignement » s’est réuni deux fois par an. Le Forum a donné des directives à cinq groupes de travail, constitués d'experts dans les domaines de l’espace et de l’enseignement. Chacun, à son niveau, a analysé des propositions concrètes.

Le résultat s’est traduit par des catalogues d’outils pédagogiques :

  • Organisations concernant l'astronautique et l'astronomie ;
  • Initiatives et activités concernant l'espace et l'astronomie ;
  • Sites internet concernant l'astronautique et l'astronomie ;
  • Matériel didactique concernant l'espace et l'astronomie ;
  • Enquête sur la sensibilisation des jeunes aux sciences et à la technologie.

Les nouvelles versions de ces catalogues seront téléchargeables à partir de fin février 2008. Elles seront également disponibles au Bureau d’ESERO Belgium (Planétarium de Bruxelles).

Résultats d’une enquête auprès des jeunes

L’espace permet de découvrir des coutumes comme ici, au Kazakhstan, au retour de la mission ODISSEA de Frank De Winne

Afin de mieux comprendre les conditions auxquelles doivent répondre des initiatives de sensibilisation aux sciences et à la technologie doivent répondre pour avoir un impact profond sur les jeunes, le Forum Espace et Enseignement a mené une enquête. Sous forme de questions qui concernaient les sciences et la technologie en général.

Une partie restreinte de ces questions portait sur l'espace et l'astronomie. L'enquête a été diffusée en février 2007. Un navigateur Web permettait de la compléter en français, en néerlandais ou en allemand. En passant par différents canaux – entre autres, via les membres du Forum Espace et Enseignement -, de nombreuses personnes se sont intéressées à l'enquête qui était anonyme. Les résultats qui figurent dans le rapport de synthèse se réfèrent aux 463 réponses utilisables.

Assistance pédagogique via l’ESERO

Les enseignants dans les écoles primaires et les institutions secondaires ont besoin d’outils, aides et conseils pédagogiques qui peuvent leur être fournis grâce au Département Education de l’ESA. Message bien compris par Hugo Marée qui a lancé le réseau des représentations ESERO (European Space Education Resource Office).

La Belgique - à l’instar des Pays-Bas, de l’Espagne et du Royaume-Uni - a un bureau ESERO au Planétarium de Bruxelles (non loin de l’Atomium) qui dépend de l’Observatoire Royal de Belgique. Les deux responsables sont Bénédicte Froidure (francophone) et Thomas Goethals (néerlandophone) qui préparent une série d’actions de sensibilisation à l’Europe spatiale. Deux événements vont retenir l’attention des enseignants et des élèves : le lancement du prochain micro-satellite « made in Belgium » PROBA-2 (observations de notre étoile) et les préparatifs du vol de longue durée de Frank De Vienne à bord de la station spatiale internationale et du laboratoire européen Columbus.

Pour les questions spécifiques sur les travaux du Forum "Espace et Enseignement" :

Saïda Sakali
Fonds Prince Philippe
Coordination du projet
02/549.02.97
sakali.s@kbs-frb.be

Elke Delvoye
ESA
Département Education
+31(0)71/565.83.66
Elke.Delvoye@esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.