L'ESA présente SMART-1 - La Lune, nouvel objectif de l'Europe

SMART-1 artist's impression
Le satellite SMART-1
20 mars 2003

ESA PR 17-2003. L'Agence spatiale européenne présentera sa mission lunaire SMART-1 à la presse le 3 avril 2003. Cette manifestation, qui se déroulera au Centre européen de technologie spatiale (ESTEC), Noordwijk, Pays-Bas, replacera la mission dans son contexte scientifique et technologique et dans son cadre européen.

SMART-1 donne un avant-goût des futures missions spatiales. Il s'agit en effet d'une petite mission à faible coût qui met l'accent sur la miniaturisation. Elle emportera dix expériences destinées à tester tout un éventail d'innovations technologiques dans le cadre de la première mission scientifique de l'Europe à destination de la Lune.

Première d'une série de petites missions de recherche et de technologie de pointe, d'où l'acronyme SMART (Small Missions for Advanced Research and Technology), SMART-1 vise à imaginer de nouvelles solutions susceptibles d'abaisser le coût des missions spatiales et d'accroître la part des activités scientifiques au sein d'une enveloppe budgétaire donnée. Elle préfigure une nouvelle philosophie fondée sur la mise au point de technologies d'allègement des satellites. Il ne s'agit donc pas uniquement de faire progresser la science spatiale, mais également d'aider l'industrie spatiale européenne à se maintenir à l'avant-garde de la compétitivité commerciale et du savoir-faire technologique.

Le point fort de la mission SMART-1 sera l'expérimentation de la propulsion hélioélectrique, couramment dénommée SEP (Solar Electric Propulsion) ou propulsion ionique. Il s'agit d'une technologie essentielle pour la réalisation de futurs projets comme la mission BepiColombo à destination de Mercure ou la mission Solar Orbiter. Cette application ne se limitera toutefois pas à la science car l'industrie des télécommunications est également très intéressée.

Une présentation sera faite des travaux technologiques préparatoires de la mission. Toutefois, SMART-1 est bien plus qu'un simple démonstrateur technologique. Même si le débarquement des premiers astronautes sur la Lune ne date pas d'hier, il reste de nombreuses questions scientifiques en suspens, qui ne pourront être abordées que dans le cadre d'une mission d'observation globale du type de SMART-1. Ses nouveaux instruments scientifiques s'attacheront à résoudre certains des plus mystères concernant la Lune, comme sa formation, la présence d'eau sous forme de glace et l'analyse de la composition minérale de la croûte lunaire.

La journée SMART-1 organisée à l'ESTEC prendra la forme d'une série de présentations par les responsables du projet et offrira la possibilité de découvrir le satellite dans ses installations d'essai.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

ESA – Département Communication
Service Relations avec les médias
Paris, France
tél. : +33(0)15369 7155
télécopie : +33(0)1 5369 7690

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.