L’astronaute de l’ESA Paolo Nespoli participera au vol STS-120 de la Navette

Paolo Nespoli
19 juin 2006

ESA PR 19-2006. L’astronaute de l’ESA Paolo Nespoli (de nationalité italienne) a été désigné aujourd’hui comme membre d’équipage du vol de Navette spatiale qui, au cours de l’été 2007, transportera l’Élément de jonction 2 (module de connexion américain construit par l’Italie) à destination de la Station spatiale internationale.

Pour son premier vol dans l’espace, Paolo Nespoli remplira la fonction de spécialiste mission. Cinq astronautes de la NASA prendront également part à ce vol : le colonel Pamela A. Melroy (pilote vétéran de la Navette et deuxième femme nommée commandant) de l’Armée de l’air américaine, qui commandera la mission STS-120 ; le colonel George D. Zamka du Corps des Marines qui, pour son premier vol dans l’espace, exercera la fonction de pilote ; ainsi que les spécialistes mission Scott E. Parazynski ; le colonel Douglas H. Wheelock des Forces terrestres américaines et le capitaine Michael J. Foreman de la Marine américaine dont ce sera également le premier vol dans l’espace.

La mission de Paolo Nespoli sera exécutée dans le cadre du Mémorandum d’accord conclu entre l’Agence spatiale italienne (ASI) et la NASA concernant la fourniture à la NASA de trois modules logistiques polyvalents (MPLM) pressurisés et l’attribution à l’Italie d’occasions de vol et de temps d’utilisation de l’ISS.

L’Élément de jonction 2 de la Station spatiale est un module pressurisé qui, comme les Éléments de jonction 1 et 3, reliera entre eux les modules de recherche, d’habitation et d’amarrage de la Station. Ces éléments serviront à la régulation et à la distribution des ressources entre les différents modules connectés. Cette mission précédera le lancement du laboratoire Columbus de l’ESA à destination de l’ISS.

Note aux rédactions

Paolo Nespoli est né le 6 avril 1957 à Milan (Italie). Il a obtenu une licence d’ingénierie aérospatiale en 1988 et une maîtrise d’aéronautique et d’astronautique en 1989 à l’Université polytechnique de New York. En 1990, l’Università degli Studi de Florence lui a attribué une maîtrise d’ingénierie mécanique.

Nespoli est ingénieur qualifié et pilote privé avec qualification de vol aux instruments. Il est également titulaire d’un brevet supérieur de plongée autonome et d’une qualification de plongeur Nitrox. Au cours de ses années de service dans l’armée italienne, entre 1977 et 1984, il a acquis son brevet de parachutisme, avant de devenir instructeur parachutiste, moniteur de saut, parachutiste en chute libre et instructeur des forces spéciales.

En 1985, Paolo Nespoli reprend ses études universitaires et il quitte l’armée en 1987. Après avoir obtenu sa maîtrise en 1989, il retourne en Italie pour travailler en tant qu’ingénieur d’études à Florence, où il conduit des analyses mécaniques et participe à la qualification des unités de vol du canon à électron, l’un des principaux éléments du système de satellite captif de l’Agence spatiale italienne.

Paolo Nespoli at the Kennedy Space Center
Paolo Nespoli au Centre Spatial Kennedy

En 1991, il rejoint le Centre des astronautes européens de l’ESA à Cologne (Allemagne). En tant qu’ingénieur chargé de l’entraînement des astronautes, il contribue à la préparation et à la mise en œuvre du programme de formation de base des astronautes européens et est responsable du maintien des compétences des astronautes. Il est également chargé de la base de données relative à l’entraînement des astronautes, qui est le système logiciel utilisé pour préparer et gérer cet entraînement.

En 1995, dans le cadre du projet EuroMir, il est détaché à l’ESTEC/ESA à Noordwijk (Pays-Bas), où il est responsable de l’équipe qui prépare, intègre et assure le suivi de l’ordinateur de soutien de la charge utile et de l’équipage utilisé à bord de la station spatiale russe Mir.

En 1996, il est détaché au Johnson Space Center de la NASA à Houston (Texas), auprès de la Division d’entraînement aux vols spatiaux, et travaille à la préparation de l’entraînement de l’équipe au sol et de l’équipage de vol de la Station spatiale internationale.

En juillet 1998, il est sélectionné comme astronaute par l’Agence spatiale italienne et, un mois plus tard, il rejoint le Corps des astronautes européens de l’ESA à Cologne.

En août 1998, il est réaffecté au Johnson Space Center de la NASA et rejoint la XVIIe promotion des astronautes de la NASA. En 2000, il obtient les qualifications de base nécessaires pour accomplir une mission à bord de la Navette spatiale et de la Station spatiale. En juillet 2001, il suit le cours de formation au fonctionnement du bras télémanipulateur de la Navette. En septembre 2003, il suit l’entraînement pour les activités extra-véhiculaires.

Éléments de jonction

The Node 2 connecting module
L’élément de jonction 2

La Station spatiale internationale comportera trois Éléments de jonction fournis par la NASA. L’Élément 1, dénommé Unity, a été développé par la NASA. Après son lancement en décembre 1998, il est devenu le deuxième module de l’ISS en orbite. Les Éléments de jonction 2 et 3 sont en cours de développement, pour le compte de la NASA, dans le cadre d’un contrat que l’ESA a passé avec l’industrie européenne, avec Alcatel Alenia Space comme maître d’œuvre. L’ESA a confié la responsabilité du développement de l’Élément 2 à l’Agence spatiale italienne (ASI), afin que celle-ci utilise le même concept structurel que celui de Columbus et du module logistique polyvalent (MPLM), un conteneur de fret pressurisé acheminé dans la soute de la Navette.

L’Élément de jonction 2 sera le premier élément européen à être lancé. Il permettra de connecter entre eux le laboratoire européen Columbus, le laboratoire américain Destiny et le laboratoire japonais Kibo. Il servira également de point d’ancrage pour le véhicule de transfert japonais HII. Il comportera un adaptateur d’amarrage destiné à la Navette spatiale américaine et servira de point d’ancrage pour les MPLM.

L’Élément de jonction 2 est également conçu pour servir de point d’ancrage au bras télémanipulateur canadien, dénommé Canadarm 2, installé à l’extérieur de l’ISS. Quant à l’Élément de jonction 3, il accueillera ultérieurement les équipements de soutien-vie nécessaires pour assurer la présence permanente de six membres d’équipage et pourra également recevoir la coupole d’observation de l’ESA, structure en forme de dôme dotée de sept hublots à partir de laquelle Canadarm 2 sera commandé et d’où l’équipage aura une vue panoramique de l’espace. Cet Élément 3, qui sera raccordé au point nadir de l’Élément 1, sera fourni par l’ESA à la NASA début 2007.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

ESA – Division Relations avec les médias
Tél. : + 33 1 53 69 71 55
Fax. : +33 1 53 69 76 90
media@esa.int

ASI Unité des relations extérieures
Tél. : + 39 06 8567321/324
Fax : + 39 06 8416265
Info.comunicazioni@asi.it

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.