La Belgique participe au succès de SPOT 5

Spot 5 is packed for launch
Spot-5
29 mai 2002

Les premières images prises par le satellite de télédétection SPOT 5 ont permis de vérifier le fonctionnement parfait de ses senseurs optiques: deux caméras HRG (Haute Résolution Géométrique) pour des prises de vues avec une résolution de 2,5 m en mode panchromatique, l'équipement HRS (Haute résolution stéréoscopique) pour des images 3D d'une résolution de 10 m, l'instrument multispectral Végétation-2 pour une vision à large champ. SPOT 5 avait été lancé dans la nuit du 3 au 4 mai, par la 112ème Ariane 4. Il s'agissait de la 200ème charge utile satellisée par la société Arianespace.

La Belgique contribue avec près de 5 % à la mission SPOT 5 et avec 10 % à l'instrument Végétation 2 de la Commission européenne. L'industrie belge a participé à la réalisation du satellite: Alcatel ETCA (Charleroi) était chargé du sous-système de conditionnement d'énergie, tandis que Sonaca (Gosselies) a fourni la structure en matériaux composites de la case à équipements.

Pour l'instrument Végétation, Spacebel (Liège) et Trasys (Zaventem) ont développé les logiciels de bord et de traitement au sol. Le Centre Spatial de Liège a été impliqué dans les essais. Alcatel Bell Space a équipé les stations au sol de réception des données. Le centre VITO (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek) de Mol gère le CTIV (Centre de Traitement des Images Végétation) où sont analysées et archivées les observations de l'instrument multispectral Végétation. Cet équipement assure un suivi global de la biosphère sur les continents avec une résolution de 250 m.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.