La contribution belge à l’ATV-2

ATV-1 Jules Verne
22 février 2011

L’industrie belge joue un rôle non négligeable dans la réalisation de chaque mission ATV.

Space Applications Services est impliquée dans le projet ATV depuis les tout débuts en 1994. Après avoir apporté son support à la définition de l’ensemble du système ATV pour toutes les phases de la mission, depuis les préparatifs au sol, le lancement jusqu’aux opérations clefs que sont le rendez-vous et l’arrimage, la société a joué un rôle clef dans les activités d’entraînement des astronautes. Son staff, avec ses compétences, ont contribué à la définition et à la conception du matériel des cours servant à l’entraînement, tant en classe qu’à bord des simulateurs, lors de la formation des astronautes au niveau international.

Les caloducs de l’ATV: Euro Heat Pipes est un leader européen dans les sous-systèmes de contrôle thermique dans l’espace, au moyen de caloducs bi-phasiques très performants.

Thales Alenia Space

ATV Johannes Kepler

Thales Alenia Space, qui a des implantations en France, Italie, Espagne et Belgique, a une participation essentielle dans la fabrication de l’ATV. La société est responsable du design et de la réalisation, pour l’"Integrated Cargo Carrier" (ICC), du contrôle thermique passif du véhicule, de l’unité de contrôle de puissance, des systèmes de tests, ainsi que les équipements de télécommunications qu interviennent dans l’ensemble des opérations TTC (Telemetry Tracking and Control) de l’ATV. Thales Alenia Space est par ailleurs impliqué dans l’assemblage et les tests de tout le système.

Le module habitable, que réalise Thales Alenia Space, comprend un cylindre pressurisé d’une masse de 4 t qui mesure environ 4,6 m de diamètre et 4 m de long, dans lequel se trouvent intégrés d’un côté le système d’arrimage à l’ISS et de l’autre le système de ravitaillement en ergols. Ces deux dispositifs, qui sont dérivés de ceux qui sont couramment utilisés sur les vaisseaux opérationnels Progress et Soyouz, ont été fournis par la société RSC Energia.

La filiale de Thales Alenia Space à Charleroi (ETCA) a fourni l’alimentation électrique du vidéomètre qui permet de guider l’arrimage à l’ISS, ainsi que des équipements de la Power Conditioning Unit de l’ATV.

Opérations

Le centre de contrôle ATV-2

Par ailleurs, dans d’autres domaines, la Belgique joue un rôle crucial dans la mission ATV-2. Ainsi, la station terrienne de Redu veille à la gestion des liaisons entre Johannes Kepler en le centre de contrôle ATV 2 (ATV-CC) à Toulouse en France.

station ESA de Redu
Les étapes cruciales du vol ATV seront suivies, via le satellite ARTEMIS, par la station ESA de Redu

Dans ce même centre de controle le Belge Kris Capelle a la responsabilité du directeur de vol de la mission. Il supervise tous les aspects opérationnels du vol de l’ATV-2. Précédemment, il a contribué à une quinzaine de lancements au centre de contrôle de l’ESA à l’ESO, à Darmstadt en Allemagne. Il fut déjà en charge à Toulouse du contrôle de la première mission de l’ATV – Jules Verne – en 2008. Dans son travail, il n’a certainement pas le temps de s'ennuyer : il lui faut redoubler de vigilance, surtout que, dans le programme ATV, la participation des astronautes et la coopération internationale sont des dimensions supplémentaires.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.