Le Centre des astronautes européens organise une conférence presse avec des astronautes,dont Thomas Reiter en direct de l'espace

L'astronaute Thomas Reiter
15 septembre 2006

ESA PR 34-2006. L’Europe a aujourd’hui les yeux braqués sur l’ISS : l’assemblage de la station orbitale a repris son cours et un astronaute de l’ESA est actuellement à son bord, tandis que trois autres missions impliquant des astronautes européens sont prévues d’ici la fin 2007.

En outre, deux modules construits en Europe vont être lancés l’an prochain : le laboratoire Columbus et l’élément de jonction 2. Le laboratoire Columbus est l’une des pièces maîtresses de la contribution européenne à la Station, de même que le véhicule de transfert automatique ATV qui doit servir à ravitailler la Station et sera lui aussi lancé en 2007.

Afin de présenter ces différents évènements, une conférence de presse sera organisée le 22 septembre au Centre des astronautes européens, à Cologne (Allemagne). Cette conférence mettra en lumière l’importante contribution de l’Allemagne et du DLR (Centre aérospatial allemand) au programme ISS, en insistant plus particulièrement sur le rôle du Centre de contrôle Columbus implanté à Oberpfaffenhofen. Celui-ci apporte actuellement son soutien à la conduite de la mission européenne Astrolab à bord de l’ISS (à laquelle participe l’astronaute de l’ESA Thomas Reiter, de nationalité allemande) et il prendra en charge le contrôle et l’exploitation du laboratoire Colombus lorsque ce dernier sera en orbite.

Thomas Reiter during ISS EVA
Thomas Reiter durant sa sortie dans l'espace le 3 août 2006

La mission Astrolab, d’une durée de six mois, mobilise actuellement toute l’attention de la communauté spatiale européenne. Au cours de celle-ci, Thomas Reiter doit conduire un programme d’expériences conçu par l’ESA tout en exerçant les fonctions de deuxième ingénieur de bord au sein de l’équipage Expédition 13. Arrivé sur la Station le 6 juillet dernier, Thomas Reiter est le premier Européen à faire partie d’un équipage permanent et il va continuer d’exercer les fonctions d’ingénieur de bord aux côtés de l’équipage Expédition 14, qui rejoindra l’ISS à bord d’un vaisseau russe Soyouz le 20 septembre prochain, deux jours avant la conférence de presse.

En décembre, un autre astronaute de l’ESA, Christer Fuglesang, lui succèdera en orbite dans le cadre de la mission STS-116 de la Navette, dont l’objectif est d’installer l’une des poutres (P5) formant l’ossature de la Station ainsi que de reconfigurer le système d’alimentation. Christer Fuglesang, premier Suédois à effectuer un vol spatial, accomplira deux sorties dans l’espace pendant sa mission. Au cours de la conférence de presse, le responsable de la conduite de la mission Astrolab et l’astronaute de l’ESA Reinhold Ewald feront le point sur la mission en cours et présenteront les principaux aspects de la mission d’assemblage STS-116. Par ailleurs, grâce à une liaison en direct établie avec l’ISS, les journalistes pourront communiquer avec Thomas Reiter et les autres membres des équipages Expédition 13 et 14.

En 2007, deux autres astronautes de l’ESA doivent prendre part à des missions d’assemblage de la Station : durant l’été, l’Italien Paolo Nespoli participera en qualité de spécialiste mission au vol STS-120, dont l’équipage sera chargé d’installer l’élément de jonction 2 (de fabrication européenne), tandis qu’en septembre/octobre, l’Allemand Hans Schlegel participera, également comme spécialiste mission, au vol STS-122 destiné à acheminer le laboratoire européen Columbus. Ces deux astronautes présenteront leurs missions et seront également disponibles après la conférence pour répondre à des interviews, aux côtés de Reinhold Ewald, Michel Tognini (Chef du Centre des astronautes européens), Gerhard Thiele (Chef de la Division des astronautes) ainsi que des représentants de l’ESA et du DLR et quatre membres du Centre de Contrôle Columbus (COL-CC) exerçant les fonctions « d’Eurocom ».

Columbus laboratory
Le laboratoire Columbus

Cette fonction créée récemment au sein du COL-CC est comparable à celle de « CapCom » à la NASA, le CapCom étant le responsable des communications entre les astronautes et le sol. Au COL-CC, l’Eurocom est chargé d’assurer la liaison avec les astronautes en orbite. Après le lancement du laboratoire Columbus, il exercera une fonction permanente de contrôle en orbite.

Outre cet aspect essentiel qu’est la communication avec les équipes au sol, les astronautes bénéficient d’un suivi médical et psychologique permanent assuré par une équipe de médecins et de spécialistes en biomédecine. Installée dans une salle de contrôle médical à l’EAC, cette équipe traite en temps réel, en coordination avec les autres Partenaires ISS, l’ensemble des questions relatives à la santé des astronautes, effectue des contrôle médicaux de routine et organise régulièrement des vidéoconférences privées au cours desquelles les astronautes peuvent s’entretenir de leurs problèmes médicaux ou psychologiques et converser avec leurs proches. Se relayant sur deux postes de huit heures afin d’être disponibles pendant toute la durée de veille des astronautes qui participent à la mission Astrolab, les membres de l’équipe médicale de l’EAC se préparent à assurer le soutien de missions complexes de longue durée dans un contexte international.

Le programme de la conférence de presse est présenté ci-après. Les représentants des médias souhaitant assister à cette conférence sont invités à remplir le formulaire d’accréditation ci-joint et à le renvoyer à Jean Coisne, Centre des astronautes européens, pour le jeudi 21 septembre au plus tard (fax : +49(0)2203 60 01 112).

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.