Le Luxembourg aide la Grèce et Chypre à mettre en oeuvre le satellite Hellas-Sat pour les J.O. 2004

SES ASTRA
Centre de contrôle au Château de Betzdorf, la SES
11 juin 2003

Le Luxembourg et la Grèce sont des Etats-membres de l'Union Européenne, mais ils n'adhèrent pas encore à l'ESA. Ils étaient représentés au Conseil ministériel de Paris, le 27 mai dernier. Le Grand Duché participe à des programmes technologiques de l'ESA, notamment pour le développement d'applications interactives par satellites (SatMode dans le cadre du programme ARTES). Chypre deviendra membre de l'Union Européenne à partir du 1er mai 2004.

L'orbite géostationnaire, à quelque 35.800 km au-dessus de l'équateur, est occupée par des satellites TV du Luxembourg, de la Grèce et de Chypre. Depuis son centre de contrôle au Château de Betzdorf, la SES (Société Européenne des Satellites) exploite une flotte de 13 satellites géostationnaires, entre 5,2 degrés Est et 28,2 degrés Est, pour une couverture européenne. SES Astra se prépare à passer commande de deux satellites supplémentaires. Son département Services TechCom vient de signer deux accords avec le consortium et la société Hellas Sat pour la mise en oeuvre et le contrôle sur orbite de son satellite, pour l'installation et l'intégration de deux stations de contrôle, l'une à Thermopylae (Grèce) et l'autre près de Nicosie (Chypre).

Le satellite de télévision Hellas Sat - surnommé "Olympic Bird" - a été lancé le 13 mai dernier par une fusée Atlas V depuis Cape Canaveral. Réalisé par Astrium, il consiste en une plate-forme Eurostar 2000 + et une charge utile en bande Ku (30 répéteurs de 100 W chacun). Placé à 39 degrés Est, ce puissant satellite est d'abord destiné à la diffusion des Jeux Olympiques 2004 d'Athènes grâce à des faisceaux sur l'Europe, le Moyen Orient et l'Afrique du Sud. Il est pendant une année contrôlé depuis le centre Astra de Betzdorf, avec la station terrestre de Thermopylae. George Argyropoulos, Président Directeur Général de Hellas Sat, a annoncé : "Nous faisons confiance à l'un des leaders du marché pour notre phase de lancement initial. Jusqu'au moment où nos ingénieurs auront acquis la formation nécessaire, notre satellite se trouve entre les mains d'experts." SES Astra a démontré sa capacité de contrôler jusqu'à 7 satellites co-positionnés, qui évoluent autour de la même position géostationnaire.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.