Le savoir-faire médical belge pour les vols spatiaux chinois

Deux candidats-taïkobautes : Zhai Zhigang et Nie Haisheng
15 février 2005

La Belgique participera aux prochains vols spatiaux habités de la Chine. Le professeur André Aubert et le Laboratoire de Cardiologie Expérimentale de la KUL (Katholieke Universiteit Leuven), qui avaient déjà été très actifs lors de la mission OdISSea du Belge Frank De Winne, mèneront en effet des analyses cardiorespiratoires sur les futurs taïkonautes sélectionnés pour les missions Shenzhou dans l’espace.

Il s’agit de l’expérience Cardiocog qui consiste en l'analyse de données cardiovasculaires et pulmonaires en état de microgravité. Pareille expérience est en cours sur l'équipage russo-américain qui occupe actuellement l’International Space Station (ISS). Ainsi des tests sur le cosmonaute russe Gennady Padalka, qui y a séjourné du 21 avril au 23 octobre 2004.

L’espace à l’heure chinoise avec Yang Liweï, premier taïkonaute

L'équipe du Professeur Aubert devrait pouvoir obtenir, grâce à l’équipement Cardiocog, des mesures cardio-pulmonaires auprès des 14 futurs "taïkonautes" (12 hommes et 2 femmes), qui ont été sélectionnés pour participer aux deux prochains vols habités chinois. Le prochain vol doit être lancé en fin septembre ou début octobre, avec à son bord deux astronautes pour une mission de 5 jours autour de la Terre.

Les Professeurs André Aubert (cardiologie), Jan Wouters (droit international), Christoffel Waelkens (astronomie) et Dirk Vandepitte (production, machines-outils, robotique) ont créé, avec Dr Kevin Madders (Systemics Network International) qui est un spécialiste de « space policy », l’Interdisciplinary Centre for Space Studies (ICSS). Il a été mis en place, à l’occasion de cette année académique, dans le but d’associer et d’intégrer dans des programmes de thématique spatiale, vus sous l’angle interdisciplinaire, les compétences qui sont enseignées en astronomie, en droit, en médecine, dans les sciences appliquées (ingénieur, physicien, chimiste…).

La KUL veut faire de l’ICSS une référence en matière d’études spatiales en Europe, sous les forme d’un Master in Space Studies avec un enseignement axé sur les différentes disciplines qui concernent l’astronautique. L’ICSS est à la recherche de partenaires et de sponsors.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.