Les experts de la météo de l’espace, réunis à Bruxelles

Caprices du Soleil: éruptions enregistrées le 13 décembre 2006 par l’observatoire solaire SOHO.
14 novembre 2008

A nouveau et dans la foulée du Forum international de la Météo (FIM 2008), Bruxelles accueille la 5ème Conférence European Space Weather Week (ESSW 5). Du 17 au 21 novembre, les experts de la météo de l’espace (Space Weather), marquée par les relations Soleil-Terre, se réunissent à la Bibliothèque Royale de Belgique, Mont des Arts (près de la Gare centrale). Chercheurs, industriels et utilisateurs vont confronter leurs vues sur les nouveautés en matière d’observations, de modèles et de produits.

Cette ESSW est organisée conjointement par l’Observatoire Royal de Belgique, l’ESA, le SWWT (Space Weather Working Team) de l’ESA et les actions COST 724 et 296 (European Co-operation in the field of Scientific and Technical Research) de la Commission européenne.

Sun's 'chromosphere'
Ce qui se produit sur le Soleil a des effets pour la Terre.

La météo de l’espace concerne les effets de notre étoile pas seulement sur le milieu de notre planète, mais sur son environnement spatial. On ne traite pas des caprices du climat ni des heures d’ensoleillement. La météo spatiale s’intéresse au comportement du Soleil. Elle rend compte comment les éruptions qui surviennent soudainement à la surface solaire affectent la Terre en l’exposant à des taux plus importants de rayonnement, à une intensité accrue des nuages de plasma éjectés dans l’espace, à l’augmentation des particules hautement énergétiques qui frappent l’atmosphère et les pôles terrestres. Et cette météo de l’espace réserve bien des surprises… qu’il faut comprendre pour les prévoir.

Le Soleil est un acteur incontournable pour la vie sur la Terre. Depuis l’avènement de l’ère spatiale, grâce aux satellites qui font des mesures “in situ”, on se rend compte, avec précision, des effets de l’activité solaire sur la vie terrestre. Des stations de météo spatiale ont été implantées partout dans le monde. En Belgique, le STCE (Solar Terrestrial Center of Excellence) appartient à un réseau de centres régionaux d’alerte (Regional Warning Centers) et son expertise est mondialement reconnue. Les observations au sol se trouvent combinées à celles de missions dans l’espace qui sont réalisées par l’ESA.

Notre étoile a une influence non négligeable sur notre planète.

Les répercussions économiques de la météo de l’espace doivent être prises très au sérieux. Les tempêtes de rayonnement, les flux de particules et de plasma, qui sont provoqués par les éruptions solaires, affectent la fiabilité des radiocommunications, le fonctionnement des satellites, l’infrastructure des réseaux d’électricité et des pipelines, le trafic dans les airs, les système de navigation comme le GPS… Ce sont nos technologies qui se trouvent à la merci des caprices du Soleil.

La conférence de cette année met l’accent sur les thèmes suivants: la prise de conscience du milieu spatial, la précision des systèmes des satellites pour la navigation globale dans le contexte du GNSS (Global Navigation Satellite System), les forages en mer, la surveillance du magnétisme terrestre, les modèles de météo spatiale pour les prévisions, les services de diffusion des données, le suivi de l’activité solaire… Il sera question de la nouvelle initiative de l’ESA, Space Situation Awareness (SSA), qui doit être décidée lors du Conseil ministériel de l’ESA à La Haye.

Space environment conditions are a complex set of phenomena involving the Sun and Earth
Bien des satellites sont sensibles aux caprices de la météo de l’espace.

Durant cette semaine de météo spatiale à Bruxelles, on notera plusieurs événements qui présentent un intérêt particulier:

- Le 17 novembre, à 18 h 30, au Musée royal des Sciences naturelles, Dr Christer Fuglesang, astronaute européen de nationalité suédoise, décrira la semaine de météo spatiale qu’il a vécue autour de la Terre en décembre 2006 (vol STS-116 avec la navette Discovery). Il a durant son vol effectué trois sorties dans l’espace. Il s’entraîne pour une nouvelle mission dans l’ISS en 2009.

- Les 18 et 19 novembre, les utilisateurs des produits de météo spatiale se retrouveront dans le cadre d’une « foire » où les informations les plus récentes seront présentées sous forme d’outils interactifs. Cette « foire » doit donner lieu à une plate-forme d’échanges entre chercheurs, industriels et utilisateurs.

Pour plus d’infos

Cliquez sur le site web du ESWW 5 :

www.sidc.be/esww5

Vous pouvez contacter: Ronald Van der Linden
General Coordinator of the STCE
0496/77.45.04
Ronald.Vanderlinden@oma.be

Petra Vanlommel
Science communication
0474/59.22.23
Petra.Vanlommel@oma.be

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.