Les trente ans de l’ESA : un bilan remarquable pour l’Europe spatiale

1. First Director General, Gibson 2. IUE satellite 3. Meteosat first image 4. Signing the ESA Convention
31 mai 2005

ESA PR 27-2005. Le 31 mai 2005, l’Agence spatiale européenne (ESA) fête ses trente ans. Les nombreux succès de l’Agence - dont les Etats membres mettent en commun des ressources au service de différents projets de recherche spatiale et d’exploitation de l’espace – ont permis à l’Europe et à son industrie de se hisser au premier rang de la scène spatiale dans le monde.

Au début de l’Europe spatiale, pourtant, les perspectives d’une telle réussite semblaient encore bien éloignées. Le monde était en effet divisé en sphères d’influence par les deux superpuissances de l’époque - les Etats-Unis et l’Union soviétique – qui visaient à exercer un leadership quasiment inattaquable, tant politique que militaire, sur la Terre comme dans l’espace. Au cours des vingt à trente dernières années, toutefois, l’Europe est parvenue à gagner du terrain dans de nombreux domaines de la recherche spatiale et de l’exploitation de l’espace, et elle a même réussi à combler son retard par rapport à ces deux grands leaders, au point de devenir un partenaire reconnu de l’un et de l’autre. Plus encore, l’Europe, à travers l’ESA, compte aujourd’hui parmi les dix grands pionniers de la conquête spatiale, notamment dans les domaines que sont la science spatiale, l’observation de la Terre, les télécommunications et les lanceurs.

The ESA Convention being signed in Paris on 30 May 1975
Signature de la convention de l'ESA le 30 mai 1975

« L’ESA est née le 31 mai 1975, prenant la succession de deux autres organisations, l’ESRO et l’ELDO. En l’espace de tout juste trente ans, elle a conquis sa place parmi les toutes premières agences spatiales du monde. La coopération internationale – d’abord entre les Etats membres de l’Agence, puis entre celle-ci et d’autres puissances spatiales – a joué un rôle déterminant dans cette brillante évolution », explique Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA.

« Diriger l’ESA constitue pour moi un honneur et un motif de fierté tout particuliers en ce jour d’anniversaire, qui s’inscrit dans une année déjà riche en résultats spectaculaires : atterrissage de la sonde Huygens sur Titan, lancement d’une nouvelle version d’Ariane-5, mission Enéide vers la Station spatiale internationale, pour n’en citer que quelques-uns. »

« Ces réussites, nous les devons à nos Etats membres, mais aussi à l’ensemble du personnel de l’Agence, aux contractants, et à tous ceux qui en Europe – dans le cadre des organismes nationaux comme dans l’industrie – ont cru dès le début en l’avenir de l’Agence et ont investi leur énergie et leur temps à son service. Et je ne parle pas de l’avenir, qui nous promet encore de belles réalisations communes».

A l’issue de trente années de succès ininterrompu, l’ESA intensifie sa coopération avec l’Union européenne afin de mettre le secteur spatial européen au service des politiques communautaires et des citoyens. Les activités spatiales menées en commun par les Européens en sortiront consolidées, ce qui permettra à l’Europe spatiale de mieux affronter la concurrence internationale. La politique spatiale européenne est en cours d’intégration dans un cadre plus ambitieux. L’espace devient aujourd’hui une composante importante de la politique européenne, notamment dans des secteurs comme les transports, l’environnement, la sécurité, l’agriculture et la technologie, et s’apprête à répondre aux besoins des citoyens européens. Alors que les Etats européens agissent de manière toujours plus concertée, les activités spatiales sont appelées à se développer et à s’intégrer de manière croissante dans les années à venir tandis que l’ESA poursuivra son adaptation pour répondre à ces nouvelles attentes.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

ESA Division des Relations avec les médias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.