Mercredi 14 août 2002: Essayage de mon scaphandre spatial

Essayage de mon scaphandre spatial
20 août 2002

Aujourd'hui, je suis allé à l'entreprise Zvezda où j'ai essayé pour la première fois le costume spatial que je porterai dans le vaisseau Soyouz. Les Russes l'appellent le scaphandre. Vous devez, entre autres, le tester, voir si vous pouvez tenir debout ou vous étendre dans votre siège, sans que la circulation sanguine ne soit gênée ou que vos jambes ne s'engourdissent.

Au cas où une dépressurisation se produit dans le vaisseau, vous devrez rester assis dans votre scaphandre pressurisé jusqu'à deux heures. Quand çà arrive, il est pratiquement impossible de bouger. Mon costume a été fait sur mesure. A l'exception d'un petit détail, tout était OK Le 1er septembre, je retournerai chez Zvezda pour tester mon scaphandre, cette fois,dans les conditions du vide.

Vendredi 9 août: réception du matériel pour les expériences

Réception du matériel pour les expériences

Ce jour, j'ai fait une visite chez Energia à Korolev, près de Moscou. RKK Energia fut créée en 1946 et la cité où elle se trouve fut appelée d'après Serguey Pavlovitch Korolev. On doit à ce constructeur les premiers grands succès dans l'espace comme le premier Spoutnik en 1957, comme le premier cosmonaute, Youri Gagarine, en 1961. Aujourd'hui, Energia est le maître d'oeuvre pour les systèmes des vols spatiaux habités en Russie.

C'est un jour très important, vu qu'Energia va procéder à la réception d'une bonne partie du matériel scientifique pour mon vol. Ce qui signifie que ce matériel de Belgique et de l'ESA va être remis officiellement aux Russes. La semaine dernière, le matériel était contrôlé chez Energia. Il est à présent prêt à aller dans l'espace. Il s'agit évidemment d'une étape majeure dans la préparation de mon vol. Je suis accompagné pour cette réception par le commandant de bord Sergueï Zaliotine et par le commandant de l'équipage de rechange Youri Lonchakov pour voir à quoi ressemble le matériel de vol.

Les Russes sont maintenant responsables du transport du matériel vers le cosmodrome de Baïkonour. C'est de la que ce matériel sera lancé vers la station spatiale internationale ISS au moyen d'un vaisseau automatique de ravitaillement Progress M1-9, avant mon propre envol qui est maintenant fixé au 28 octobre.

Lundi 5 août: dégustation de nourriture spatiale

Dégustation de nourriture spatiale

A bord de la station spatiale, nous aurons un large choix de nourritures et de boissons. Dans les prochains jours, je vais en faire la dégustation. Ceci me donnera une idée de ce que j'aime ou n'aime pas pour aller là-haut. Même si ce n'est pas de la nouvelle cuisine, la nourriture spatiale russe a très bon goût. Les temps sont passés quand il fallait pousser la nourriture hors d'un tube, mais les sauces et le ketchup sont toujours en tubes. Dans la station, nous disposons de quoi réchauffer les aliments. Les tables sont équipées d'éléments chauffants. Vous placez les canettes à l'intérieur.

Au fait, que vais-je manger? Il y aura de la viande à la sauce tomate, du délicieux poulet aux oeufs, de la purée de pommes de terre avec des oignons et une ratatouille de légumes... J'aime aussi boire du thé avec du sucre et il y a par ailleurs des jus de fruits à bord.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.