PROBA-2, micro-observatoire solaire « made in Belgium » pour l’Europe

Proba-2
Proba-2: Artist's impression of internal structure - view 1
12 juin 2006

Les chercheurs et industriels belges jouent un rôle primordial dans le développement du prochain micro-satellite de l’ESA. PROBA-2 (Project for On-Board Autonomy) doit être lancé en septembre 2007 par une fusée Rockot, en même temps que l’Earth Explorer SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity). C’est un petit observatoire solaire équipé d’innovations de haute technologie. L’objectif est de démontrer les possibilités tant scientifiques que technologiques d’un satellite « low cost ».

Les micro-satellites PROBA font partie des activités In-Orbit Technology Demonstration de l’ESA, qui sont financées via le programme GSTP (General Support Technology Programme). Comme PROBA-1 qui est en orbite, grâce à un lanceur indien PSLV, depuis octobre 2001 et dont le spectromètre imageur continue de remplir avec succès sa mission d’observation de la surface terrestre (prévue pour deux années), PROBA-2 est doté d’un système très performant de contrôle d’attitude et de pointage précis et utilise un logiciel de bord qui lui assure une très grande autonomie. Il sera réalisé, comme son prédécesseur, par un consortium européen dirigé par Verhaert Design & Development NV - Space Systems, la filiale belge de Qinetiq (Royaume-Uni). Aux côtés du maître d’œuvre belge, Spacebel spécialisé dans l’informatique complexe des systèmes spatiaux est un partenaire essentiel.

Démonstrateur high-tech

PROBA-2 en orbite à la fin de 2007
PROBA-2 en orbite à la fin de 2007

Le deuxième PROBA sera un modèle amélioré par l’emploi des technologies suivantes :

  • une nouvelle batterie de type lithium-ion ;
  • un système avancé de gestion de l’énergie et des données, grâce à l’usage de nouveaux composants ;
  • une combinaison de panneaux en fibre de carbone et en aluminium ;
  • de nouveaux modèles de roues à réaction, pointeurs stellaires et récepteurs GPS ;
  • un ensemble amélioré de télécommande avec un décodeur largement intégré au logiciel de bord.

Son équipement de bord mettra en oeuvre par ailleurs ces innovations :

  • un senseur stellaire numérique ;
  • un récepteur GPS double fréquence ;
  • un détecteur pour le contrôle des températures et des pressions autour du satellite ;
  • un pointeur d’étoiles en développement pour la mission BepiColombo autour de Mercure ;
  • un magnétomètre « flux-gate » de très haute précision ;
  • un panneau expérimental de cellules solaires équipé d’un concentrateur de lumière ;
  • un système à gaz de xenon utilisant des propulseurs « resistojet » et générateur de gaz d’azote à l’état solide pour pressuriser les réservoirs ;
  • une micro-caméra X-CAM d’exploration avec optique panoramique.

Charge utile scientifique

Proba-2
Proba-2: Artist's impression of internal structure - view 2

Quatre expériences doivent voler à bord de PROBA-2 : deux pour l’étude du Soleil et deux pour des mesures de « météo spatiale » :

  • Le Soleil sera observé au moyen d’un radiomètre Lyman-Alpha (LYRA) et de l’instrument SWAP (Sun Watcher using AP-sensors and image Processing) qui est un télescope dans l’ultraviolet extrême utilisant la technologie APS (Active Pixel Sensor). LYRA va observer dans quatre bandes du spectre ultraviolet très large, tandis que SWAP effectuera des mesures de la couronne solaire dans une bande très étroite. Les deux expériences résultent d’une collaboration entre l’Observatoire Royal de Belgique et du World Radiation Center de Davos (Suisse).
  • La « météo spatiale » est réalisée avec l’instrument Dual Segmented Langmuir Probes (DSLP) et un Thermal Plasma Measurement Unit (TPMU). Le DSLP déterminera la densité et la température des électrons sur le fond de plasma de la magnétosphère terrestre. Le TPMU mesurera les densités et les caractéristiques des ions. Il s’agit de deux expériences fournies par l’Institute of Atmospheric Physics de l’Académie tchèque des Sciences.

Pour de plus amples informations, contacter :
frederic.teston@esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.