Parlementaires belges en chute libre à bord de l'Airbus A-300 "Zero G"

Vladimir Pletser
Vladimir Pletser
18 octobre 2004

La prochaine campagne de vols paraboliques de l'ESA, avec l'Airbus A-300 "Zero G", se déroulera à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac du 25 au 28 octobre. Cette 38ème campagne aura une teinte particulièrement belge.

Non seulement, près de la moitié des expériences sont dues à des chercheurs belges (Université Libre de Bruxelles, Université Catholique de Louvain-la-Neuve). Mais à bord vont se trouver des parlementaires belges qui sont membres du Groupe de travail "Espace" du Sénat. Par ailleurs, l'expérimentateur belge Vladimir Pletser doit effectuer au cours du second vol sa 4.000ème parabole ou "saut de puce" en microgravité d'une durée de 20 à 30 secondes (*).

Haut Représenant de la Politique Spatiale, le Sénateur François
Sénateur François Roelants du Vivier

Les vols paraboliques constituent un mode facile d'accès, de façon moins coûteuse et plus rapide, à l'environnement de la microgravité. Ils servent à effectuer des expériences scientifiques et technologiques, à tester de nouveaux instruments en vue d'une mission spatiale, à qualifier des procédures d'expérimentation et à entraîner les astronautes pour leur séjour dans l'espace.

Les quatre parlementaires belges, qui ont accepté de "s'envoyer en l'air", sont les sénateurs François Roelants du Vivier (Président du Groupe de travail parlementaire Espace), Joëlle Kapompolé et Luc Willems, ainsi que la députée luxembourgeoise Dominique Tilmans.

Ils sont accompagnés dans cette aventure en microgravité par Tim De Bondt, le secrétaire du Sénat, et Roland Gueubel, l'administrateur-délégué de l'association Bruspace. Leur mission n'est pas d'inaugurer la mode européenne du tourisme dans l'espace. Servant de cobayes pour les expérimentateurs, ils vont surtout se rendre compte de l'intérêt de faire des recherches en impesanteur, d'être partie prenante "in situ" dans l'odyssée de l'espace. Cette campagne parabolique portera sur cinq expériences en sciences physiques, quatre en sciences de la vie et quatre en technologie.

Airbus A-300

(*) L'ingénieur et physicien Vladimir Pletser, qui travaille à l'ESTEC depuis 1985, est responsable de la gestion des vols paraboliques à l'ESA. Il confirme qu'en dehors des astronautes qui ont participé à des missions avec le Space Shuttle ou le vaisseau Soyouz, il est l'Européen à avoir connu le plus l'impesanteur. Avec sa 4.000ème parabole, il comptera à son actif 22 heures et 13 minutes de microgravité, soit une durée équivalente à près de 15 orbites autour de la Terre.

Pour plus d'informations:

Tim De Bondt
Tél. 32 02 5017780
GSM: 0475 923406
E-mail: tdb@senate.be

Patrick Peremans
Tel. 32 02 5017337
GSM: 0477 797901
E-mail: pp@senate.be

Vladimir Pletser
Tel. 31 71 5653316
E-mail: vladimir.pletser@esa.int

Bill Carey
Tel: 31 71 5655404
E-mail: william.carey@esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.