Point sur la mission Rosetta de l’ESA

La sonde cométaire Rosetta
21 mars 2003

ESA INFO 06-2003. À la suite de la décision de ne pas lancer la sonde cométaire européenne Rosetta en janvier, les scientifiques et chercheurs en charge du programme ont examiné plusieurs scénarios de rechange pour la mission.

Chacun d’entre eux a été étudié en fonction du retour scientifique prévisible, des risques techniques liés à l’utilisation du concept Rosetta dans cette nouvelle mission, et au vu de la maîtrise des coûts.

Sur les neuf scénarios de mission passés en revue par l’équipe de travail scientifique de Rosetta, les trois qui restent en compétition ont été présentés aux délégations des États membres de l’ESA lors de la réunion du Comité du programme scientifique qui s’est tenue les 25 et 26 février. Deux scénarios (respectivement en février 2004 et février 2005) donnent la préférence à une nouvelle destination, à savoir la comète Churyumov-Gerasimenko, tandis que le troisième scénario (en janvier 2004) s’en tient à la cible initialement retenue pour Rosetta, en l’occurrence la comète Wirtanen.

Ces trois options font actuellement l’objet d’études approfondies en vue de la décision finale. Une campagne d’observations faisant à la fois appel au Télescope spatial Hubble de la NASA/ESA et aux instruments de l’Observatoire austral européen se déroule actuellement afin d’étudier la comète Churyumov-Gerasimenko. Les astronomes pourront ainsi connaître les caractéristiques de cette comète et réaliser une analyse de la mission, ce qui permettra de définir des scénarios d’atterrissage et de faire une évaluation complète de toute modification qui pourrait être nécessaire au niveau du matériel.

Parallèlement, l’ESA est en train d’évaluer les impératifs de lancement propres aux différents scénarios. Ce point comportera l’examen de solutions de repli autres qu’Ariane, comme le lanceur russe Proton.

La décision finale concernant le nouveau scénario de mission de Rosetta sera prise par le Comité du programme scientifique en mai prochain.

Note aux rédactions

À la suite de l’accident du vol Ariane 157 survenu en décembre dernier et qui a entraîné la perte de deux satellites, l’ESA et Arianespace ont conjointement décidé de ne pas lancer Rosetta durant la fenêtre de tir du mois de janvier. Cela signifie qu’il a fallu renoncer à la mission initiale prévue vers la comète Wirtanen.

Pour davantage d’informations, veuillez contacter:

ESA – Département Communication
Service Relations avec les médias
Paris, France
Tél. : +33 (0)1 53 69 71 55
Fax : +33 (0)1 53 69 76 90

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.