Prix Odissea 2006 : un Liégeois, fan du projet Darwin

Le lauréat du Prix OdISSEA en conversation avec le sénateur L. Vandenhove
22 décembre 2006

Ce 19 décembre, le Sénat belge a remis pour la deuxième fois le Prix OdISSea qui récompense la créativité d'un jeune talent dans le domaine de l'astronautique. Il s'adresse à tout étudiant, en Belgique, d'université ou de haute école qui termine ses études avec une thèse ou mémoire sur le domaine des sciences et techniques spatiales.

C'est Charles Hanot, étudiant à la Faculté des Sciences Appliquées de l'Université de Liège, qui est honoré avec une bourse de 8 000 euros pour son travail : « Investigation of a down scoped version of the Darwin mission ».

Le Sénat belge, dans le but d'intéresser les jeunes aux défis scientifiques et technologiques de l'espace, a décidé d'attribuer chaque année ce Prix OdISSea, du nom de la mission russo-européenne que l'astronaute-chercheur Frank De Winne a effectué à bord de l'International Space Station (ISS) du 30 octobre au 10 novembre 2002. Cette récompense, dont l'initiative revient au sénateur Ludwig Vandenhove, permet de financer un stage dans un établissement européen de technologie spatiale. La Présidente du Sénat, Anne-Marie Lizin, a rappelé son importance dans un petit pays qui consacre 200 millions d'euros à des activités de recherche et de technologie dans l'espace : « Ce qui en fait le plus grand contributeur, par tête d'habitant, de l'Agence Spatiale Européenne ».

De gauche à droite, C. Hanot, H. Bracquené et A.M. Lizin
De gauche à droite, C. Hanot, H. Bracquené et A.M. Lizin

Quatre étudiants sont venus défendre leur travail de fin d'études : deux de la KUL (Katholieke Universiteit Leuven) ont présenté leurs recherches relatives à la mission Corot et aux télécommunications en Afrique, tandis que deux de l'ULg (Université de Liège) se sont intéressés à la précision des signaux de navigation Galileo et à une comparaison des projets Darwin (ESA) et Pégase (CNES) d'étude des planètes extra-solaires. C'est ce dernier travail qui a valu au Liégeois Charles Hanot d'obtenir le Prix OdISSea 2006. A l'issue de sa présentation orale, il a été choisi par un jury de professeurs et chercheurs qui était présidé par le Vicomte Dirk Frimout, premier astronaute belge et président de l'Euro Space Society.

Les quatre jeunes qui ont participé au Prix OdISSea avec les deu
Les quatre jeunes qui ont participé au Prix OdISSea avec les deux astronautes belges, les Vicomtes De Winne et Frimout.

Charles Hanot travaille comme ingénieur sur les récepteurs du système de navigation Galileo. Récemment engagé par la société Septentrio Satellite Navigation de Louvain, il compte utiliser la bourse de 8.000 euros pour se perfectionner dans la connaissance de la technologie Galileo.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.