Proba rend compte de l'ampleur des feux de forêts en Californie

La cité de San Diego
25 novembre 2003

Le petit satellite Proba de l'ESA, qui fut réalisé en Belgique, a révélé depuis l'espace la puissance destructrice des feux de forêt qui se sont approchés de la cité de San Diego jusqu'à quelque 40 km. On peut s'en rendre compte sur cette image prise le 5 novembre 2003.

Au cours du mois d'octobre, un important incendie de forêt a ravagé le Sud de la Californie, avec plus d'une douzaine de départs de feux qui ont été attisés par les vents violents du désert de Santa Ana et qui ont progressé jusqu'à atteindre les communautés de la banlieue de San Diego. On estime que 300.000 hectares ont été détruits et on a fait état que l'impact économique s'élevait à un total de 2 milliards de dollars (1.74 milliard d'euros).

L'image prise par Proba montre les séquelles du plus grand incendie, qui est appelé le "Cedar Fire" qui s'est étendu à partir d'un point pour former un mur de flammes d'une largeur de 70 km. Mais un temps plus doux, fait de pluies et de neige, est venu en aide aux chasseurs du feu qui s'efforçaient d'en prendre le contrôle.

Acquise le 5 novembre, alors que le pire était passé, l'image montre la région rurale ravagée par le feu au nord du Réservoir de San Vincente (la pointe Nord du réservoir se trouve en haut à droite). Santee, un district voisin de San Diego, est visible en bas à droite, avec Poway en haut à gauche. Au centre de la région sinistrée, on voit qu'il reste bien peu de choses du Sciamore Canyon Open Space Preserve.

Concernant Proba

Artist's impression of Proba in orbit
Proba

Proba (Project for On Board Autonomy) est un micro-satellite de l'ESA qui a été réalisé par un consortium industriel sous la direction de la société belge Verhaert. Lancé en octobre 2001, il est exploité depuis la station de l'ESA à Redu (Belgique).

En orbite à 600 km au-dessus de la Terre, Proba était conçu pour une mission technologique de l'ESA pendant une année. Sa durée de vie permet d'apporter une suite avec une mission d'observation de la Terre. A présent, il fournit de façon routinière aux chercheurs des images détaillées de l'environnement grâce à l'instrument CHRIS - Compact High Resolution Imaging Spectrometer, réalisé par la firme britannique Sira Electro-Optics Ltd - qui fait partie partie de la charge utile à bord du satellite de 100 kg.

Proba fonctionne comme un robot intelligent, qui est capable d'observer la même région terrestre suivant une grande variété d'angles, montrant des régions de 18,6 km² avec une résolution de 18 m. Plus de 60 équipes scientifiques en Europe font usage des données de Proba. Le satellite "made in Belgium" aura un successeur: Proba-2 sera un observatoire solaire qui doit être satellisé aux environs de 2005.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.