Succès de la première traversée de l’Afrique avec EGNOS

EGNOS trans-Africa team
L'équipe EGNOS
25 mai 2005

De Dakar à Mombasa, pour la première fois, un vol entre les deux parties de l’Afrique a été réalisé grâce à un signal EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service- Service européen de navigation par complément géostationnaire )!

En effet, l’’Afrique a été traversée dans sa plus grande largeur avec un avion utilisant, pour suivre sa route et pour ses atterrissages, les données de localisation précises et garanties fournies par le banc d’essai d’EGNOS, le premier système européen de navigation par satellite qui corrige et améliore les signaux GPS.

Une mission sans précédent, menée par l’Agence spatiale européenne, en collaboration avec l’ASECNA (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) -qui a notamment fourni son avion d’essai, un ATR 42- et financée par l’Entreprise Commune Galileo.

Flying over Mount Kilimanjaro, Tanzania
Volant au-dessus de Mont Kilimanjaro, en Tanzanie

A plusieurs reprises ces dernières années des démonstrations ont eu lieu autour de certains aéroports africains mais c’est la première fois qu’était effectuée une liaison d’ouest en est de l’Afrique. En tout un périple de plus de 7000 kilomètres , qui s’est déroulé sans problème.

L’ATR 42, spécialement équipé pour recevoir et utiliser le signal d'essai d'EGNOS (ESTB), est passé par Niamey au Niger, Ndjamena au Tchad et Bangui en République Centre Africaine avant d’arriver au Kenya à Nairobi pour aller jusqu’à Mombasa au bord de l’océan indien. Plus de 20 heures de vol !

EGNOS helped the pilots land
EGNOS a aidé les pilotes durant l'atterissage

Mais ce n’est pas la vitesse qui comptait mais la capacité à pouvoir utiliser les signaux EGNOS pour la navigation en toute sécurité de l’appareil. Ainsi pour certaines approches EGNOS s’est révélé très précieux car le système conventionnel d’aide depuis le sol n’existait que dans un seul axe de la piste, ce qui aurait obligé à faire un grand tour pour atterrir!

A bord de l’avion un récepteur Thales Avionics couplé à des ordinateurs interprétait les données EGNOS ou GPS, reçues sur une petite antenne sur le toit, puis les restituait en informations destinées à aider les pilotes dans leur opérations qui pouvaient procéder à leurs approches avec guidage vertical, puis atterrir à l’aide de ce nouveau moyen. Les données EGNOS et les différentes opérations de pilotage ont été enregistrées pour un dépouillement approfondi qui se fera ultérieurement au CNES à Toulouse.

Receiving and analysing EGNOS signals
Recevant et analysant les signaux EGNOS

Mais d’ores et déjà il a pu être démontré que l’ISA (Interregional Satellite Based Augmentation System), nom de l’extension d’EGNOS sur l’Afrique, était bien un outil correspondant parfaitement aux besoins des pays africains. A terme le but est de renforcer la sécurité du trafic aérien et d’effectuer des approches avec guidage vertical en toute sécurité notamment pour tenter de remédier à l’une des causes les plus importantes d’accidents sur le continent africain, selon les statistiques de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale): la collision avec le sol en approche d’atterrissage.

EGNOS est un programme conjoint de l’Agence spatiale européenne , la Commission européenne et Eurocontrol, l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, le premier pas de l’Europe dans la navigation par satellite, préparant à Galileo qui sera le premier système civil global de positionnement et de localisation.

*Ces démonstrations à travers l'Afrique ont eu lieu dans le cadre du Programme pour le Développement et la Démonstrations des Applications de Galileo et EGNOS (ProDDAGE) en coopération avec l'Entreprise Commune Galileo (GJU), mise en place par l'ESA et la Commission Européenne.

Dans ce contexte une journée de présentation a été organisée à Nairobi où différents experts de l'ESA, la GJU, l'ICAO, le STNA (Service Technique de la Navigation Aérienne de l'Aviation civile française) et l'ESSP (European Satellite Services Provider) ont expliqué l'intérêt de la navigation par satellite pour le traffic aérien et exposé les opérations EGNOS et les services de sureté de la vie pour la circulation aérienne en Afrique et également décrit les avantages financiers d'EGNOS pour l'aviation en Afrique.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.