Vient de paraître: un beau livre sur la Belgique spatiale

Couvertures du livre
Couvertures du livre
21 octobre 2004

A l'étroit dans leur petit pays, les Belges ont très tôt rêvé d'espace jusque dans les étoiles. Ils ont donné libre cours à leur imagination, à leur créativité, pour faire éclore des compétences scientifiques et technologiques. D'abord en littérature, dans un art où ils excellent : la bande dessinée avec des héros lunaires qui s'appellent Tintin, Haddock, Tournesol... Plus concrètement, grâce à leurs chercheurs et leurs industries.

C'est cette part de mémoire collective, d'imaginaire commun que le superbe album Une odyssée de l'espace - Les Belges dans les étoiles (176 pages, 200 illustrations) veut raviver et honorer. Non seulement chez les acteurs de la naissance de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), mais aussi auprès des jeunes d'aujourd'hui qui sont témoins de la naissance d'une grande Europe qui a besoin de la dimension spatiale. Nous publions avec cette information quelques images assez insolites de la Belgique spatiale, qui sont extraites de cet album.

Dans les années 80, l'expo mobile Space Center est allée à la re
Dans les années 80, l'expo mobile Space Center est allée à la rencontre des jeunes.

Le livre, réalisé avec la collaboration du Service public fédéral de Programmation de la Politique scientifique (SPP), a été présenté au Planétarium de Bruxelles par Marc Verwilghen, Ministre de la Politique Scientifique. Il nous conte de façon attrayante comment les Belges ont su trouver leur place, avoir leur rôle et manifester leurs compétences dans l'Europe de l'espace. Il explique comment ils ont pu percer sur la scène spatiale. Dès les années 60, ils ont mis trois atouts dans leur jeu:

  • l'atout scientifique, avec des professeurs d'université et des chercheurs dans les institutions scientifiques, qui étaient animés d'une grande curiosité pour comprendre, grâce au nouveau monde de l'espace, l'Univers et l'environnement terrestre
  • l'atout politique avec des décideurs gouvernementaux qui ont compris la dimension internationale de l'aventure spatiale, qui ont voulu lui donner un cadre européen
  • l'atout industriel avec des entreprises des secteurs aéronautique et électronique qui ont osé relever les défis de l'accès à l'espace et de ce milieu difficile, qui ont pris les risques de se lancer dans des développements technologiques.
Le village ardennais de Redu a hérité d'un exemplaire complet du
Le village ardennais de Redu a hérité d'un exemplaire complet du lanceur Europa-2.

Ainsi la Belgique a-t-elle réussi à prendre une position enviée et enviable au sein de l'Europe dans l'espace. Elle a tout mis en oeuvre pour maintenir ses atouts, notamment comme acteur primordial sur le plan éducatif. Il y a l'Euro Space Center qui est une référence européenne avec les classes de l'espace, les animateurs belges dans le Département Education de l'ESA.

Il a manqué à la Belgique, jusque dans les années 90, l'atout économique, celui de l'exploitation et de la commercialisation d'applications et de retombées dans l'espace. Les Belges ont trop tardé, à cause d'un certain frein de la réglementation internationale. Ils auraient pu faire comme leurs voisins du Grand Duché: exploiter un système de satellites pour la télévision directe. La Belgique a compris la leçon. Elle est en train de s'éveiller au business spatial: des sociétés sont en train d'y prendre leur essor pour exploiter les retombées et les applications de la technologie spatiale. Avec la fabrication de terminaux à haut débit par satellites, un incubateur de nouveaux produits et services à valeur ajoutée, la participation de son industrie à un système panafricain de télécommunications spatiales...

Scupture belge sur la Lun
Sur la Lune, au lieu dit Hadley Rille, est déposée l'oeuvre d'un scupteur belge.

L'ouvrage rappelle que deux Belges sont allés dans l'espace: grâce à la NASA, Dirk Frimout a volé en 1992 à bord de la navette Atlantis pour la mission ATLAS-1 d'étude de l'atmosphère; pour l'ESA, Frank De Winne a testé en 2002 le vaisseau Soyouz TMA-1 pour aller travailler dans l'International Space Station Sans oublier qu'il y a une présence belge autour de la Terre avec le micro-satellite d'observation PROBA-1 et... jusque sur la Lune: la seule oeuvre d'art que les astronautes d'Apollo 15 y ont déposée est une petite statuette du sculpteur Paul Van Hoeydonck!

La rédaction de ce témoignage, préfacé par l'astronaute Frank De Winne a été confiée à deux historiens (Dawinka Laureys, Théo Pirard), à un journaliste scientifique (Christian Du Brulle) et à un professeur de mathématique (Benny Audenaert). Sa publication est une façon de fêter, avec quelques mois d'avance, les 30 ans de l'ESA et les 175 ans de la Belgique. L'ouvrage paraît aux Editions Racine:

  • en français (ISBN: 2-87386-360-09);
  • en anglais, avec le titre Belgians in space
    (ISBN: 2-87386-363-3)

La version néerlandaise 'Belgen in de ruimte' est publiée par les Editions Lannoo (ISBN: 90-209-5901-8).

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.