Thomas Pesquet lors de son entraînement sous l'eau

Exercice en plongée

9 avril 2013

 L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet nous salue lorsqu’il rejoint la maquette de la Station spatiale internationale dans la piscine d’entraînement à l’impesanteur de la NASA, située à Houston aux Etats-Unis.

L’entraînement sous l’eau permet de simuler les conditions d’impesanteur sur Terre. Ainsi, les astronautes portent des scaphandres entièrement équipés afin de s’approprier les techniques requises lors d’une sortie extra-véhiculaire.

Cette piscine d’entraînement est le plus grand bassin intérieur du monde. Elle est remplie de plus de 23 millions de litres d’eau, mais sa dimension n’est pas suffisante pour y installer une maquette entière de la Station spatiale internationale. Seuls certains modules de la Station sont utilisés en fonction du programme de l’entraînement.

Pendant leur entraînement en bassin de plongée, les astronautes sont assistés par des plongeurs et une équipe d’entraînement. Dans l’espace, ils seront guidés par les centres de contrôle de mission et par leurs collègues à bord de la Station.

Il est courant qu’une séance d’entraînement dure jusqu’à six heures pendant lesquelles les astronautes doivent rester dans leurs scaphandres à 12 mètres en-dessous de la surface de l’eau.

Thomas s'est entraîné avec son collègue de l'ESA Andreas Mogensen. Tous les deux ont été recrutés en 2009 et font partie des six nouveaux astronautes à l'ESA.

Cliquez sur le diaporama ci-dessous pour voir plus de photos et sur le lien à droite pour accéder au blog et suivre leur entraînement.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.