Gaia déploie ses ailes à Toulouse

Le déploiement du bouclier solaire
7 décembre 2011

Gaia, le super cartographe stellaire de l’ESA vient de passer un test crucial en préparation de son lancement en 2013 : le tout premier déploiement de son bouclier solaire.

Le bouclier solaire de Gaia est un élément essentiel de la mission. Il maintient Gaia dans l’ombre, ce qui permet d'usure à son instrumentation scientifique une température constante aux alentours de -110°C.

Le bouclier mesure environ 10 m de diamètre, ce qui est bien trop pour la coiffe de n'importe quel lanceur spatial, aussi a-t-il été divisé en une douzaine de panneaux repliables qui seront déployés une fois dans l'espace.

Comme ce bouclier a été conçu pour être ouvert en impesanteur il ne peut supporter son propre toi sur Terre. C'est pourquoi au cours de cet essai chez Astrium à Toulouse, un système complexe de câbles, de contrepoids et de poulies a été installé pour simuler des conditions d'impesanteur et fournir ainsi des conditions réalistes.

Ce système de compensation est visible sur la vidéo : il s'agit de l'ensemble de potences blanches qui entourent Gaia.

Cette vidéo est une version montée en accéléré de la séquence de déploiement. En temps réel, celle-ci prend environ 20 minutes. Au fur et à mesure de l'ouverture du bouclier, le corps de l'observatoire spatial lui-même est dévoilé.

Au cours des cinq années de sa vie opérationnelle prévue, Gaia va effectuer le recensement d'un milliard d'étoiles, soit environ 1% de toutes les étoiles de notre Galaxie. Elle observera chaque étoile environ 70 fois et à chaque fois, elle relèvera sa luminosité, sa couleur et surtout sa position précise.

En comparant entre elles les séries d'observations de très grande finesse réalisées par Gaia, les astronomes pourront mesurer avec précision le mouvement apparent de chaque étoile à travers les cieux, ce qui leur permettra de déterminer leur distance et leur mouvement véritable à travers l'espace.

Ces résultats sans précédent donneront aux astronomes la possibilité de reconstituer l'histoire de la Voie Lactée.

Avant le lancement de 2013, une partie des panneaux solaires nécessaires à l'alimentation électrique de la mission seront fixés sur le bouclier. Les autres seront montés sur la base de l'observatoire lui-même.

Le bouclier solaire de Gaia a été développé et construit par Sener en Espagne. Le maître d'œuvre de l'observatoire est Astrium SAS en France.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.