L’ESA expose sa vision des océans à l’Unesco

L'exposition au siège de l'Unesco
8 juin 2010

A l’occasion du 50e anniversaire de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) et de la Journée Mondiale des Océans, l’ESA participera à une exposition du 8 au 22 juin, au siège de l’Unesco à Paris, sur les thèmes des « Systèmes d’observation globaux » et de la « Biodiversité marine ».

Avec plus de 70% de sa surface sous les eaux, notre planète bleue aurait pu être rebaptisée « Mer ». Les océans sont le siège d’échanges thermiques et énergétiques d’une ampleur considérable qui constituent le moteur de notre « machine climatique » et participent aux subtils équilibres qui rendent notre planète habitable. Ils abritent une biodiversité dont nous avons à la fois de la peine à recenser la richesse et à estimer correctement les dangers qui la menacent.

Inauguration of the IOC 50th anniversary conference, UNESCO HQ
Inauguration de la conférence du 50e anniversaire de la COI

Les océans jouent un rôle majeur dans la biosphère en contribuant à l’absorption du gaz carbonique dans l’atmosphère grâce au plancton qui est une des bases de la chaine alimentaire. Hélas, en quelques décennies, le réchauffement climatique, les pollutions d’origine humaine et la surexploitation des ressources halieutiques ont profondément modifié les environnements océaniques et les équilibres qui en découlent.

Créée en 1960 sous l’égide de l’Unesco, la COI a pour mission de coordonner la recherche océanographique mondiale et d’utiliser les connaissances ainsi récoltées pour les appliquer à la gestion des ressources marines et des régions côtières ainsi qu’à la protection des écosystèmes maritimes. Elle a participé à la grande révolution de l’océanographie avec la découverte de la circulation thermohaline et de son influence sur le climat de la planète, mais aussi la prise de conscience par une grande partie de la population humaine de l’interconnexion entre tous les écosystèmes dans un environnement clos et fragile comme notre planète.

L’ESA et les océans

Jérôme Benveniste, Senior Advisor D/EOP,
Jérôme Benveniste, conseiller de l'ESA pour l'observation de la Terre, lors de la conférence.

Depuis 1991, l’ESA apporte elle aussi une contribution majeure à l’étude des océans grâce à ses satellites dédiés à l’observation de notre planète. Grâce à leur capacité de fournir une couverture globale, avec des mesures cohérentes et des revisites régulières, le tout sur de longues périodes, ces satellites sont devenus l’un des principaux outils de la veille océanographique.

Les radars, altimètres et radiomètres d’ERS-1 et 2 puis d’Envisat ont participé au décryptage du mécanisme des courants océaniques. Depuis 2002, l’observation de la couleur de la surface de la mer permet l’étude des phénomènes biogéochimiques et grâce à laquelle nous pouvons désormais suivre – entre autres merveilles – l’efflorescence des bancs de plancton.

CryoSat-2
Le satellite Cryosat 2

Plus récemment, avec le programme « Earth Explorers » l’ESA a lancé plusieurs missions destinées à renforcer notre connaissance des océans et notre compréhension des phénomènes qui les animent : GOCE (Gravity and steady state Ocean Circulation Explorer) pour l’étude de la circulation océanique en mars 2009, SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) pour celle de la salinité en surface en novembre 2009, et CryoSat 2 pour la mesure de la variation de l’épaisseur des banquises en avril 2010.

La communauté scientifique internationale attend beaucoup de ces missions grâce auxquelles elle continuera d’affiner et de nourrir des modèles océanographiques et climatologiques de plus en plus précis afin de mieux prédire l’évolution de notre environnement et de notre climat en prenant en compte l’impact des activités humaines.

Exposition à Paris

Ellesmere Island and northwestern Greenland
Envisat surveille la fonte des glaciers du Groenland dans l'océan glacial arctique

Pour fêter le cinquantenaire de la COI, mais également à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans, l’Unesco organise donc le 8 juin une exposition à laquelle l’ESA apportera sa participation sous la forme de huit panneaux installés sur les grilles du siège de l’organisation internationale, Place de Fontenoy dans le VIIe arrondissement de Paris, et quatorze panneaux qui seront exposés en intérieur, à l’occasion de la 43e conférence de la COI, qui se tiendra à l’Unesco du 8 au 16 juin.

Les panneaux didactiques reprennent et expliquent les principaux thèmes et objectifs de la recherche océanographique depuis l’espace : température à la surface de la mer, salinité des océans, hauteur de la mer, concentrations en chlorophylle, mais aussi surveillance des océans, du climat, des zones côtières ainsi que des événements violents (typhons, ouragans et même éruptions volcaniques ou tempêtes de sables).

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

ESA - Bureau Relations avec les médias
Département Communication et Connaissances
Tél : + 33 1 5369 7299
Fax : + 33 1 5369 7690

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.