La Terre vue de l'Espace : Confins arabo-persiques

18 mars 2011

Cette image prise par Envisat couvre le sud-est de l’Iran (en haut) et la pointe nord-est de la Péninsule Arabique.

La géographie de l’Iran, avec ses chaines montagneuses escarpées, un plateau central, des déserts, des steppes et des reliefs côtiers, se différencie de celle de la Péninsule Arabique, qui est dominée par le Désert d’Arabie.

Le point le plus proche entre ces deux mondes emblématiques du Moyen-Orient est le Détroit d’Ormuz, au centre, qui relie le Golfe Arabo-Persique (à gauche), au Golfe d’Oman (en haut à droite) et la Mer d’Arabie (en bas à droite), toutes deux faisant partie de l’Océan Indien.

Sur la rive iranienne, les failles découpent les reliefs de la province d’Hormozgān entre montagnes et dépressions. Île de Qeshm (parallèle à la côte) est la plus grande d’Iran. Les volutes vertes et beiges le long des côtes sont dues aux sédiments charriés par les eaux et déversés dans la mer.

Plusieurs pays sont visibles sur la péninsule : le Qatar (la péninsule le long du bord gauche de l’image), les Emirats Arabes Unis (à gauche jusqu’au détroit), le Sultanat d’Oman (à droite) et l’Arabie Saoudite (à l’intérieur des terres en bas à gauche).

La seule zone montagneuse de l’Oman est au nord, avec de nombreux sommets culminant entre 1 500 et 2 100 m. La majorité des habitants du sultanat réside dans la région étroite d’Al Batinah au bord du Golfe d’Oman (bande orange et verte sur la côte).

Les îles artificielles de Doubaï, au large des Emirats Arabes Unis, sont entourées de tourbillons de plancton et de sédiments. La construction de ces îles a été rendue possible par la faible profondeur des eaux du Golfe ainsi que par l’étendue du plateau continental en face de la ville-émirat.

Cette image a été prise le 4 février par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat, avec une résolution au sol de 300 m.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.