La Terre vue de l'Espace : Tempête de poussières sur l’Irak

26 septembre 2008

Une tempête de sable balayant le centre de l’Irak a été photographiée le 14 septembre 2008 par Envisat.

Les tempêtes de sable, ou de poussières, sont généralement engendrées par une importante masse d’air froid se déplaçant rapidement sur un sol sec couvert de sable et de limon sans cohésion.

Ce sont des phénomènes naturels remarquables qui peuvent entraîner de grands dommages écologiques et pour l’agriculture, comme le décrivait le Prix Nobel de Littérature John Steinbeck dans son roman « Les raisins de la colère », couronné du prix Pulitzer, dans lequel de violentes tempêtes de poussières participaient à l’effondrement de l’industrie agricole des Etats-Unis dans les années 1930.

Les tempêtes de poussières peuvent constituer un facteur important de dégradation de la qualité de l’air, avec des conséquences néfastes pour la santé des humains. Les particules de poussières portées par le vent peuvent pénétrer les défenses naturelles du système respiratoire et se loger dans les bronches, causant un accroissement du nombre et de la sévérité des crises d’asthme, générant ou aggravant des bronchites et réduisant la capacité de l’organisme à combattre les infections.

Les tempêtes de sable sont courantes sur les territoires désertiques de l’Irak, en particulier durant l’été en raison d’un fort vent venu du nord - le « Chammal » - qui souffle sur la vaste plaine mésopotamienne, entre les fleuves Tigre et Euphrate.

La tache sombre en forme de goutte d’eau en haut à droite est le lac-réservoir du Thartar, qui est situé à 120 km au nord de Bagdad, entre le Tigre (visible à l’est) et l’Euphrate (visible à l’ouest).

Cette image a été réalisée par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat, en mode « pleine résolution » qui permet de distinguer des détails de 300 m au niveau du sol.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.