La Terre vue de l'Espace : l’autre poumon de la Terre

23 janvier 2009

Cette image prise par Envisat montre la couverture forestière du bassin du Congo, la deuxième plus grande forêt primaire au monde après l’Amazonie, ainsi que le fleuve Congo, le deuxième fleuve le plus long d’Afrique après le Nil.

Le bassin du Congo couvre une superficie de plus de 4 millions de km2. Ses forêts s’étendent sur la République Démocratique du Congo (visible à l’est du fleuve), la quasi totalité de la République du Congo (à l’ouest du fleuve), le Gabon (en vert foncé sur le côté gauche de l’image), la Guinée Equatoriale (au-dessus du Gabon) ainsi que le sud du Cameroun et de la République Centrafricaine.

Ces forêts ont été surnommées le « second poumon de la Terre » (l’Amazonie étant le premier) car elles absorbent une grande quantité de dioxyde de carbone et produisent de l’oxygène. Elles abritent aussi une biodiversité luxuriante : plus de 10 000 espèces végétales, 1 000 espèces d’oiseaux et 400 de mammifères, dont trois de grands singes.

Bien que l’essentiel de cette zone boisée soit encore intacte, son avenir est mis en péril par l’exploitation intensive et non durable du bois et des minerais, le défrichement pour l’agriculture et la construction de routes pour le transport du bois.

Les images par satellite permettent d’observer les processus de culture durable et d’identifier les implantations et les déforestations illégales. Elles peuvent également servir à déterminer des tracés de routes compatibles avec l’environnement pour le transport du bois ainsi que des zones propices à l’afforestation.

Le fleuve Congo coule sur 4 700 km de sa source en Zambie jusqu’à son embouchure sur la côte Atlantique (visible dans le coin inférieur gauche). Il est alimenté parv quelque 10 000 affluents et draine un bassin de la taille de l’Europe.

Le plus grand lac de la République Démocratique du Congo est le lac Mai-Ndombe. Comme on peut le voir sur la photo satellite, ce lac d’eau douce est de forme irrégulière. Il couvre une surface d’environ 2 300 km2 et peut doubler ou tripler de taille durant la saison des pluies. L’autre lac au nord-ouest du lac Mai-Ndombe est le lac Tumba.

Cette image a été réalisée par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) le 14 janvier 2009, en mode « pleine résolution » qui permet de distinguer des détails de 300 m au sol.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.